Europe

Les 10 destinations bien-être et santé réputées en Europe

Le rythme de vie de la société actuelle est parfois néfaste pour l’être humain. Le stress, l’anxiété et les mauvaises habitudes sont devenus les principaux ennemis de l’homme moderne. De ce fait, la recherche du bien-être mental et physique est devenue l’objectif des vacances de nombreuses personnes. Afin de gagner en qualité de vie, le tourisme de bien-être s’est répandu en peu de temps et est actuellement en pleine expansion. Ce type de tourisme est basé sur la recherche du bien-être à travers des services tels que les spas, les centres de beauté ou les cours de yoga.

L’Europe est un leader dans ce secteur, et sur les dix destinations dans lesquelles les touristes investissent le plus dans le bien-être, six sont des pays du Vieux Continent. La dépense moyenne par touriste de bien-être s’établit à près de 1 400 euros, soit 59 % de plus que le touriste traditionnel. Découvrez ci-dessous, les meilleures destinations pour le tourisme de bien-être en Europe.

Des vacances bien-être à Budapest, Hongrie

La perle du Danube doit son nom à l’élégance avec laquelle elle intègre une géographie particulière à la majesté de son patrimoine historique. La ville hongroise est le résultat de l’agglomération de Buda et de Pest, ce qui favorise des caractéristiques naturelles idéales pour l’écotourisme et les sports nautiques.

En outre, Budapest est également connue comme la ville thermale, ce n’est pas en vain, la capitale est celle qui possède le plus de sources thermales au monde, plus précisément, 118 sources qui expulsent 70 millions de litres par jour. Un cadeau qu’elle a pu partager avec le reste de l’humanité grâce à la grande offre de spas, bains et piscines qu’elle possède. La station thermale de Szèchenyi, de style néogothique, est la plus impressionnante de toutes, c’est d’ailleurs la plus grande enceinte thermale d’Europe.

Les bains dans les eaux thermales sont très bénéfiques pour la santé, un plongeon dans le therme peut améliorer les affections articulaires, les problèmes circulatoires, les hernies et aide à la réhabilitation de certaines blessures. À titre de curiosité, il existe des endroits où l’on fait ingérer l’eau des bains Lukács et Széchenyi, pour soigner les maladies de l’estomac ou des intestins.

Des vacances bien-être à Loèche-les-Bains, Suisse

Nous changeons complètement de décor pour nous rendre dans les montagnes enneigées de la Suisse. Loèche-les-Bains est une commune appartenant au canton du Valais, un territoire situé dans la vallée du Rhône dans les Alpes. Montagnes, glaciers, vallées et sources d’eau chaude. Ce lieu situé au cœur des montagnes est un véritable paradis, tant pour les yeux que pour le corps.

La station thermale de Loèche-les-Bains est constituée de 65 sources thermales dont l’eau est chauffée à environ 50 degrés Celsius. Cela permet de combiner parfaitement le sport et la rééducation. Les pistes de ski ne sont pas le seul divertissement sportif, cette destination offre une multitude de paysages pour les randonneurs. Après l’usure, la récompense arrive dans le plus grand centre thermal et de bien-être de Suisse, où les visiteurs peuvent se plonger dans la vapeur et les bulles, entourés d’un paysage sans pareil. De cette façon, les propriétés minérales-médicinales aident à libérer les impuretés, à réactiver la circulation et à récupérer les muscles après une journée d’activités intenses.

Des vacances bien-être à Ourense, Espagne

L’Espagne est la sixième destination la plus visitée pour le tourisme de bien-être, et l’une des principales raisons de ce succès se trouve à Ourense. Les Romains ont non seulement baptisé cette localité en s’inspirant de l’or que, soi-disant, le territoire possédait en abondance, mais ils ont également été les premiers à tester les bienfaits des sources chaudes locales.

Orense est la capitale thermale de la Galice. Le large éventail de piscines extérieures permet de profiter des eaux thermales à tout moment de l’année. La source thermale la plus célèbre de la région est As Burgas, mais il existe plus de 100 affleurements d’eau thermale de qualité pour ses propriétés minérales-médicinales et sa température élevée.

De nombreux bains thermaux ont adopté l’esthétique japonaise, en s’intégrant à l’environnement extérieur. Concrètement, les thermes d’Outariz et de Canedo, à côté de la rivière Miño, possèdent des eaux indiquées pour l’arthrite et les rhumatismes. Le parcours japonais consiste à alterner des bassins de différentes températures au bénéfice de la circulation. En outre, les thermes proposent des services de massage et des traitements spécifiques. Mais si nous parlons de propriétés curatives, la source d’O Tinteiro est la plus célèbre.

Des vacances bien-être à Helsinki, Finlande

La capitale finlandaise possède 100 kilomètres de côtes bordant différentes îles, ce qui favorise une géographie conçue pour les loisirs et le sport. Malgré les basses températures, les habitants d’Helsinki, loin d’être découragés, s’épanouissent dans une vie nocturne assez intense. Le centre-ville regorge de bars et de restaurants, mais aussi de boîtes de nuit et de discothèques pour tous les styles.

Pour purifier le corps de tous les excès de la vie nocturne, les Finlandais ont une méthode infaillible : le sauna. C’est pourquoi tout voyageur en quête de bien-être devrait essayer les bains de vapeur qui sont comme un credo dans le pays nordique. Appelé “la pharmacie du pauvre”, le sauna est une pièce comme une autre dans les foyers d’Helsinki. La culture de la parole ouverte est tellement ancrée que même le Parlement finlandais dispose d’un sauna pour les débats.

Outre les bienfaits pour la peau et le corps, puisque la vapeur permet de libérer les impuretés, les experts affirment que le sauna se concentre davantage sur l’esprit. Il est considéré comme un espace de méditation pour calmer l’esprit des soucis.

Des vacances bien-être à Saturnia, Italie

Du haut d’une belle plaine toscane, les Terme de Saturnia évoquent un pur paradis sur terre. Dans le paysage rustique de l’Italie se trouve l’un des meilleurs centres thermaux du monde, et une destination privilégiée pour le tourisme de bien-être.

En Toscane, il existe une prolifération de thermes et de stations thermales qui accueillent chaque année un grand nombre de visiteurs à la recherche de plaisir et de détente dans leurs eaux sulfureuses. Les fosses de Saturnia se déroulent en quinconce, elles s’appellent Cascine del Molino, leur température est d’environ 37 degrés, grâce au volcan de l’Amiata qui domine le Val d’Orcia. Les propriétés thérapeutiques de ces bains thermaux sont connues dans le monde entier, car ils contiennent du carbone, du sulfate, du bicarbonate alcalin et du soufre.

En outre, cette région regorge de beaux villages, de vignobles et de forêts. Une étape incontournable est Pitigliano, à 30 kilomètres des thermes, où se trouvent le château Orsini et l’aqueduc.

Des vacances bien-être à Baden-Baden, Allemagne

Un simple coup d’œil à la Forêt-Noire et à sa géographie esquissée suffit pour que le visiteur se sente mieux. Baden-Baden était la capitale européenne des loisirs d’été à la Belle Époque. Aujourd’hui, c’est aussi l’une des villes qui propose le plus d’offres culturelles et de bien-être.

Cette capitale bavaroise offre des paysages splendides combinés à des bâtiments luxueux. Il convient de mentionner le casino de Baden, emblème de la ville et considéré comme l’un des plus beaux du monde, le musée Frieder Burda et les courses à l’hippodrome d’Iffezheim, l’événement social le plus important de l’année.

Mais Baden-Baden signifie aussi culte du corps, puisque dans ses entrailles se trouve une source qui fournit douze sources thermales. Les plus représentatifs sont les thermes de Caracalla, situés dans les ruines d’une station thermale romaine et reliés à la station thermale de Friedriechsbad, formant ainsi l’un des plus grands complexes thermaux d’Europe.

Des vacances bien-être à Murcie, Espagne

La Manga del Mar Menor est l’un de ces détails uniques que l’orographie a laissé en Espagne. Une langue de terre qui attire un grand nombre de touristes. Ses établissements hôteliers luxueux et ses offres de sports nautiques se conjuguent à l’intense offre gastronomique qu’elle abrite.

Les sédiments qui composent ce littoral de 21 kilomètres de long ont réservé la plus grande zone de thérapie par la boue à ciel ouvert d’Europe pour le bien-être des touristes. Les bains de boue ont un grand pouvoir thérapeutique, car ils reposent non seulement sur la transmission de sels tels que le potassium, le magnésium, l’iode ou le calcium, mais aussi sur la chaleur qu’ils procurent. Ainsi, la pratique des bains de boue est bénéfique pour l’arthrite, l’arthrose, la goutte et la réhabilitation des fractures osseuses.

Ces bains de boue peuvent être pris gratuitement dans les lagunes de boue du Mar Menor, mais il existe également des centres de santé spécialisés, comme le Centro Aguas Salinas de Pinatar, qui proposent, entre autres traitements, un enveloppement corporel de boue marine dans un lit d’eau chaude.

La thalassothérapie est également pratiquée à La Manga. Il s’agit de l’utilisation de sels marins pour combattre les blessures articulaires. Dans cette région, on assiste à une prolifération d’hôtels et de centres spécialisés en matière d’algues qui proposent des traitements à base de ces matières premières.

Des vacances bien-être à Cracovie, Pologne

A priori, une mine ne rentre pas dans les paramètres d’une destination de bien-être, mais la petite ville de Wieliczka, située à 10 kilomètres de Cracovie, l’a rendu possible. La mine de sel de Wieliczka est une visite fascinante du sous-sol polonais, à quelque 64 mètres sous terre, où se trouve un spa dédié à la thérapie souterraine.

La mine forme un microclimat sain avec un air plein de micro-éléments et exempt de la toxicité de l’extérieur. Un groupe de spécialistes pratique des traitements pour l’asthme, les maladies pulmonaires et les allergies. Les installations proposent des séjours thérapeutiques, des services médicaux et des soins de beauté. Les mines sont classées au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1978, et ses nombreuses galeries réservent de nombreuses surprises.

Vous pouvez également profiter de votre séjour pour découvrir Cracovie, l’une des destinations les plus intéressantes d’Europe centrale. La vie socio-économique de cette ville est concentrée sur Rynek Glowny, la place du marché, le cœur de la vieille ville, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. En outre, Cracovie regorge de bars, de pubs et de clubs, mais souterrains !

Des vacances bien-être à Karlovy Vary, République Tchèque

Même si Prague est l’épicentre de l’éloge de la République tchèque, ce pays mérite d’être exploré jusqu’au dernier recoin. Sinon, le visiteur manquerait l’occasion de faire l’expérience directe de l’éclectisme de la ville thermale de Karlovy Vary.

La culture partage le protagonisme avec les thermes. Son festival international du film est le plus important d’Europe centrale, et il est visité par des milliers de personnes chaque année. Le film est précisément son plan urbain, une ville située dans une vallée et baignée par la rivière Tepla, conformée par un ensemble hétérogène de bâtiments baroques, art nouveau et néoclassiques qui en font une unité parfaite.

S’il y a quelque chose qui rend cette ville spéciale, ce sont les longues files d’attente qui se forment pour boire à l’une des 13 sources médicinales, toutes avec des propriétés différentes selon les habitants, ce qui explique pourquoi ils sont les leaders mondiaux de la consommation d’eau. Les fontaines sont vénérées à Karlovy Vary, non seulement parce que la ville a été construite sur un réservoir d’eau, mais aussi parce que leurs propriétés minéro-médicinales traitent les troubles digestifs et cardiovasculaires ainsi que les problèmes articulaires. Ces propriétés ont conduit à la prolifération des spas dans ce paysage bucolique.

Des vacances bien-être à Bad Gastein, Autriche

Enfin, nous nous déplaçons dans les Alpes autrichiennes. Au cœur du parc national des Hohe Tauern se trouve Bad Gastein, une région pittoresque qui allie montagnes, sport, jeux et sources d’eau chaude.

L’excellente qualité de la neige a entraîné un essor des sports d’hiver dans la région. Des sentiers de randonnée, de vastes pistes de ski et des itinéraires pour les cyclistes constituent l’éventail des activités proposées à Bad Gastein. Mais comme tout dans la vie ne se résume pas à la transpiration, cette ville possède également un grand casino pour les joueurs, et une charmante vieille ville avec l’église Nikolauskirche, de style gothique, pour les plus curieux.

Mais si Bad Gastein est connu internationalement, c’est pour être une retraite de santé. Ses sources thermales proviennent de l’intérieur des montagnes et contiennent du radon dans leur composition, elles sont donc utilisées pour des traitements visant à combattre les problèmes respiratoires et les infections. Les spas de la région proposent également un service de sauna, dans lequel il est obligatoire d’entrer nu.

 

Lire la suite

Cyclades : les meilleures choses à faire et voir dans cet archipel de la Grèce

Archipel de Grèce situé dans le sud de la mer Égée constitué de 250 îles donc 24 seulement sont habitées, les Cyclades forment un cercle imaginaire autour de l’île de Délos. Les îles grecques font partie des destinations touristiques les plus prisées – notamment pour leur histoire et la beauté de la mer, couleur indigo et des bâtiments d’un blanc éclatant -, mais quelles îles choisir ? Voici notre sélection des meilleures îles pour visiter les Cyclades.

 

  1. Grèce : à voir et à faire dans les Cyclades du Nord

 

  • Mykonos

Que faire aux Cyclades ? La fête, évidemment ! L’île de Mykonos, c’est un peu le Ibiza espagnol de la mer Égée. Les jeunes européens y affluent par millions pour faire la fête toute la nuit dans les clubs en lisière de mer, où officient les DJ du monde entier. Avec Ios, c’est la deuxième île la plus fêtarde des Cyclades, le paradis grec pour faire la fête. Attention toutefois : comme toute île hyper fréquentée, Mykonos promet des additions salées, surtout durant la haute saison estivale. Bien entendu, il n’y a pas que la musique et la boisson à Mykonos : de nombreuses balades et randonnées sont à faire dans le parc Marathi ou en montant à l’église Prophet Elias, au nord de l’île.

  • Délos

Délos est le site archéologique par excellence dans les Cyclades. Inhabitée en raison d’un climat trop hostile – trop de vent -, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 1990, et pour cause : c’était une île d’influence majeure durant l’Antiquité, lorsqu’elle était pourvue d’eau potable (l’île est aujourd’hui aride, mais les Grecs antiques recueillaient l’eau de pluie dans d’immenses citernes pour s’approvisionner). L’île est un musée archéologique à ciel ouvert, bien qu’elle soit très petite. Elle abrite en effet de nombreux sites antiques : le sanctuaire d’Apollon, les lions de Délos, la terrasse des dieux étrangers, la maison des dauphins, le stibadeion de Dionysos, le théâtre. Délos jouait un rôle religieux et commercial d’ampleur dans la région et y faire un tour vaut le coup d’œil en allant visiter les Cyclades.

  • Syros

Si elle fait partie des plus petites îles de l’archipel, Syros a pourtant été élue capitale des Cyclades. Avec une densité de population supérieure à toutes ses voisines, elle flotte là sur son grand rocher, splendide. Aux abords des quais, le tumulte de cette joli ville d’Ermoupolis prend d’ores et déjà le visiteur dans un tourbillon local. A Syros, l’accueil est chaleureux : du soleil qui vous accueille, aux mains que vous serrez, jusqu’au patrimoine que vous rencontrez, l’île a tendance à charmer quiconque passe ses portes.

Au fil des petites rues d’Ermoupolis, partez à la rencontre du style néo-classique qui habille Syros d’un certain caractère, au grès des maisons de maîtres et autres bâtiments. Son théâtre Apollon quant à lui, réplique en miniature de la Scala de Milan, vous attends juste derrière la place de l’hôtel de ville qui elle aussi, mérite son détour. A l’église Agios Nikolaos, descendez les petits escaliers pour une parenthèse baignade et farniente sur sa superbe plage.

  • Tinos

Plutôt dans l’ombre, Tinos jouit d’une certaine discrétion qui lui va bien. Et pour cause, vous ne verrez pas son nom faire écho chez les tours opérateurs, ni faire la Une des papiers glacés. Auparavant haut lieu de l’orthodoxie grecque, Tinos a souhaité préserver une certaine confidentialité qui finalement, lui sied à merveille.

A Tinos donc, c’est une certaine authenticité qui vous accueille : loin du tourisme de masse, la petite île n’est pas vraiment chaleureuse au premier abord, pourtant elle se distingue de loin pour les voyageurs en quête d’un peu de ruralité et de local. Île aux multiples merveilles, de Kardiana, à Volax, jusqu’à Panormos et Loutra elle héberge de superbes petits villages aux maisons blanches, eux-mêmes lovés dans de superbes paysages environnants, aussi arides que lunaires.

  • Andros

Que faire dans les Cyclades pour profiter d’un environnement luxuriant ? Reconnue comme île la plus fertile et la plus verdoyante de l’archipel, Andros est l’eldorado des randonneurs, d’abord parce qu’elle détient plus de 100 kilomètres de sentiers balisés mais aussi parce qu’en les empruntant, on y découvre des sources et autres points d’eau préservés pas les terres.

Le port de Gravio, Hora (la capitale de l’île) ou encore la station balnéaire Batsi jouissent quant à eux d’un patrimoine lui aussi riche en découverte : des musées aux vestiges vénitiens, en passant par les bâtiments néoclassiques et les tavernes locales… Tout un chacun dispose de ses propres trésors. Egalement réputée pour ses plages (sauvages ou aménagées), pensez à profiter du sable et des eaux cristallines d’Andros. Parmi elles, Giala, Fellos, Kypri, Psili ou encore Agios Petros !

 

  1. Grèce : à voir et à faire dans les Cyclades du Centre

 

  • Naxos

Naxos est la plus grande des îles des Cyclades. C’est aussi la plus fertile et la plus verte de la région. Elle est souvent boudée des visiteurs qui viennent visiter les Cyclades pour faire la fête ou admirer les couchers de soleil, mais elle a tout pour plaire : des plages paradisiaques de sable fin, plages où faire des activités aquatiques (kitesurf, planche à voile, snorkeling), un massif et point culminant des Cyclades avec le mont Zeus (1001 mètres), un arrière-pays charmant, des villages authentiques et populaires, carrières de marbre, pics vertigineux où faire de la randonnée… Ne pas rater la Portara et le temple d’Apollon, la ville de Chora et son château médiéval – le Kastro vénitien – et la cathédrale catholique. Le musée archéologique de Chora abrite des statues datant d’au moins 5 000 ans avant J-C ! On finira par les Kouros, le temple de Demeter à Gyroulas, et les plages (Agios Georgios, Agios Prokopios, Agia Ana, Plaka, Mikri Vigla).

  • Paros et Antiparos

Souvent élue coup de coeur des voyageurs qui visitent les Cyclades, Paros séduit par son charme grec. Du bleu, du blanc, des maisons à la chaux, de superbes petites plages, le port, et les petits villages qu’elle héberge comme Livadi et Alyki en font une perle de l’archipel. A Paros, vous apprécierez une certaine authenticité : les locaux sont chaleureux, les eaux cristallines, les plages paradisiaques et la vie à la fois tranquille et festive la nuit tombée. Si vous vous demandez que faire dans les Cyclades dans cette petite île, sachez que vous aurez de quoi occuper vos journées et soirées, qu’elles soient culturelles ou farniente. Partez à la découverte des petits villages de Syros pour y découvrir un patrimoine digne des plus belles cartes postales (dont Parikia sa capitale, ou encore le joli village de pêcheurs de Naoussa), flânez dans les ruelles et sortez des sentiers battus pour quelques randonnées dans les paysages comme le sentier des Byzantins.

  • Amorgos

Amorgos est l’île la plus orientale des Cyclades. Elle est très connue des randonneurs pour ses falaises escarpées, Amorgos étant relative à un caillou surgit au-dessus de la mer. Les Français représentent parfois plus de 75 % de ses visiteurs, tant elle est prisée par ces derniers. Cette île fut le lieu de tournage du film de L. Besson Le Grand Bleu en 1986. C’est peut-être ce film qui révéla au public de l’Hexagone le charme esthétique et insulaire d’Amorgos. L’avantage de cette île est aussi que la topographie escarpée interdit la constitution de plages en enfilades comme sur les autres îles des Cyclades. C’est la destination des amateurs de quiétude.

 

  1. Grèce : à voir et à faire dans les Cyclades de l’Ouest

 

  • Milos

Milos comporte une vaste sélection de plages paradisiaques et de criques enserrées dans leurs falaises. Milos est considérée comme l’une des plus belles îles grecques et des Cyclades. Pourtant, Milos suscite souvent la déception des voyageurs : cette île est exploitée depuis l’Antiquité et a subi l’industrialisation du 19ème siècle. Le vent et la mer y ont façonné un littoral accidenté, avec des parois de tuf blanc, des arches et des cavités vers Kleftiko, des rochers lunaires à Sarakiniko, des orgues basaltiques à Glaronissia. Au pied des falaises, on ne se lasse pas des teintes de bleu turquoise prises par la mer. Milos possède 75 plages dont les plus belles – selon nous – se trouvent à Sarakiniko, Firiplaka et Kleftiko. Les villages de Klima, Mantrakia et de Plaka – la capitale de l’île – viendront sublimer votre voyage pour visiter les Cyclades.

  • Sifnos

Encore un secret bien gardé des Cyclades ! Au même titre que Milos, Sifnos est la destination rêvée pour des vacances en famille. Et pour cause, l’île bénéficie d’un calme certain, loin du tourisme de masse. Ici, repos et tranquillité sont de mise : entre deux sessions farniente dans les quelques superbes plages que compte l’île (nous vous conseillons celle de Faros), on se plait à découvrir un patrimoine préservé et insolite au gré des petits villages tantôt médiévaux, tantôt cycladiques (Appollonia, Aghios Loukas, Artemonas, Katavati…), des chapelles, des habitations à la célèbre palette bleue et blanche et des ateliers de céramique. Egalement réputée pour son cadre de vie, Syros est saluée pour sa cuisine locale à coups d’huile d’olive, de céréales, de vin, de fromages, de fruits et de miel.

  • Sérifos

Plus sauvage, la superbe Sérifos est l’île pittoresque de l’archipel. Visiter les Cyclades en passant par ces terres, est une parenthèse parfaite si vous recherchez un pied à terre à l’abri des touristes. Après avoir vu Chora, sa capitale, et son petit port Livadi, sortez des sentiers battus pour découvrir le vrai visage de Sérifos qui jouit d’une beauté brute et nature. Choisissez une escale parmi les 72 plages et criques que compte l’île (Platis Gialos, Mesianou, Psili Ammos …) : souvent loin de tout et nécessitant un peu d’effort pour y accéder, les plages de Sérifos ont cette particularité de sembler hors du temps. Après avoir joué les Robinson, partez à la découverte des petites chapelles et autres merveilles architecturales dispersées un peu partout sur l’île, programmez des randonnées (notamment pour aller à White Cape) et découvrez la particularité de l’île : sa région minière située du côté de la station balnéaire Megalo Livadi.

 

  1. Grèce : à voir et à faire dans les Cyclades du Sud

 

  • Santorin

Santorin est incontestablement la plus connue des Cyclades. Les visiteurs y affluent par millions chaque année pour visiter les Cyclades, et ce n’est pas sans raison : d’énormes falaises brunes, rouges, ocres, surplombées de magnifiques petites maisons blanches enchevêtrées les unes sur les autres, regardant le bleu indigo éclatant de la mer. C’est la destination des couples à l’affût d’un voyage de noces ou d’un séjour romantique réussi. L’île est étirée autour d’une caldeira qui ensevelit, il y a 3 500 ans, l’une des civilisations les plus prospères de l’époque antique. À Santorin, on ne se lasse pas du flamboyant coucher de soleil depuis le village d’Oia, des chapelles et de leurs coupoles – paysage typique de la Grèce – mais le revers de la médaille ne tarde pas à se faire sentir : l’île est la plus touristique des Cyclades, et donc la plus chère.

  • Ios

Ios est prise d’assaut par les anglophones noctambules – parfois adolescents – qui viennent faire la fête. Hora en haute saison est à éviter si vous cherchez de la sérénité, mais c’est pourtant l’une des plus belles îles pour visiter les Cyclades. Car l’île possède encore de vastes zones inhabitées, très calmes, et d’autres où les locaux perpétuent un mode de vie traditionnel auprès de sublimes plages désertes. Un véritable paradis si vous vous demandez que faire aux Cyclades !

  • Folegandros

Entre Milos et Sikinos, Folégandros propose une expérience bien à elle. Visiter les Cyclades, c’est aussi passer par ce joyau hors du temps. Avec ses trois villages, ses 32 km², ses falaises escarpées, ses sentiers sinueux et ses magnifiques plages, Folégandros illustre un côté sauvage qui n’a pas de prix. Sa beauté naturelle et l’authenticité de son patrimoine vous feront certainement tomber sous le charme de celle que l’on appelle aussi « le caillou aride et escarpé ».

  • L’Île d’Anafi

L’Ile d’Anafi est une île aride de 37,5 km² où résident moins de 300 habitants ! Dépaysement garanti.

  • Les petites Cyclades

Les petites Cyclades forment un archipel de petites îles grecques au sud de Naxos entre les îles d’Ios et d’Amorgos. L’archipel est constitué de six îles principales : Iraklia, Schinoussa, Donoussa, Kato, Koufonissia et enfin Kéros. Aujourd’hui, seules Iraklia, Schinoussa, Donoussa et Koufonissia sont habitées.

 

 

 

Lire la suite

Les 15 lieux incontournables à voir en Finlande

Des cathédrales aux parcs naturels, en passant par les monuments, les marchés et même la maison du Père Noël, aujourd’hui on vous montre ce qu’il faut voir en Finlande, un pays fascinant situé au nord-ouest de l’Europe et qui, avec sa capitale à Helsinki, partage ses frontières avec le territoire norvégien, le suédois et l’utilisation. Allez-vous rester sans découvrir ce qu’il y a à voir en Finlande ?

  1. La forteresse Suomenlinna

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Suomenlinna est une forteresse construite sur six îles. Cette construction a commencé en 1748, aux mains des Suédois qui voulaient se protéger de l’expansionnisme russe. Cependant, la forteresse est tombée aux mains de la Russie lors de la guerre de Finlande en mai 1808. Plus tard, en 1808, la forteresse a été un camp de prisonniers pour les gardes rouges. Aujourd’hui, Suomenlinna est un symbole de la fierté nationale finlandaise.

  1. Le village du Père Noël

Que ce soit pour s’amuser en famille ou pour les fans de Noël, cet endroit de la sélection de ce qu’il faut voir en Finlande va vous séduire. Le Santa Claus Village est un parc à thème qui tourne autour du Père Noël et de son usine de jouets. Ce n’est pas un parc comme les autres, c’est l’une des destinations touristiques les plus populaires de Finlande ! Il accueille des milliers de visiteurs de différents pays.

Le mythe du parc est basé sur le fait que le Père Noël est originaire de Laponie, la province où se trouve l’attraction amusante. Dans ce village est représentée la ligne du cercle polaire, lorsque les visiteurs la franchissent ils sont officiellement dans l’Arctique. Cool ! N’est-ce pas ? À l’intérieur, vous pouvez voir le bureau de poste et le bureau du Père Noël, entre autres attractions. Mais ce que les touristes apprécient le plus, c’est la sensation du paysage finlandais et la construction du village du Père Noël : on a vraiment l’impression d’être dans la maison du Père Noël.

  1. La cathédrale d’Helsinki

Après avoir visité la forteresse insulaire de Suomenlinna, vous pourrez vous arrêter à la cathédrale d’Helsinki. C’est vraiment très beau. Sa structure combinant néoclassicisme et coupoles en fait une création architecturale unique. L’église est évangélique luthérienne et a été construite entre 1830 et 1852. À l’origine, elle s’appelait l’église Saint-Nicolas car elle était dédiée au tsar russe Nicolas Ier. Cependant, avec l’indépendance de la Finlande (1917), l’église a commencé à être appelée, simplement, la cathédrale d’Helsinki. La plupart des bâtiments que vous verrez près de la cathédrale sont l’œuvre du même architecte : Carl Engel. Il a conçu l’ensemble du complexe urbain de la place du Sénat.

  1. L’église de pierre d’Helsinki

L’église de pierre est l’un des lieux les plus visités d’Helsinki (un demi-million de visiteurs par an). Il ne peut pas manquer dans la liste de ce qu’il faut voir en Finlande. Ce lieu attire par son ingéniosité architecturale. La construction a été creusée directement dans la roche. Cette église a un plan circulaire, ses murs sont faits de roche (directement excavée, non polie ou sculptée) et possède un grand dôme en verre. Ces deux éléments (roche et verre) contrastent à l’œil et émerveillent les visiteurs. Ce qui étonne aussi, c’est la luminosité qui entre par la coupole. L’enceinte est luthérienne, mais elle est souvent utilisée pour des concerts car les surfaces rugueuses des rochers créent une excellente acoustique.

  1. La place du Sénat

On a déjà mentionné la place du Sénat à Helsinki, construite par l’architecte Carl Ludvig Engel. Vous pouvez voir comment cette esplanade, complexe architectural de la capitale de la Finlande, est une allégorie des pouvoirs religieux, politiques, commerciaux et scientifiques d’Helsinki. En effet, cette place abrite le palais du Conseil d’État, le bâtiment central de l’université d’Helsinki et, comme vous le savez, la cathédrale de la ville. Oh, on a presque oublié : sur la place, vous trouverez le musée de la ville dont les expositions vous aideront à comprendre une partie de la culture finlandaise et d’Helsinki.

  1. La place du marché d’Helsinki

Cet endroit est presque un must sur la liste de ce qu’il faut voir en Finlande si vous voulez comprendre la culture finlandaise et surtout la cuisine finlandaise. Le marché propose un large éventail d’aliments finlandais frais aux habitants et aux touristes. Le plus souvent, on achète des fruits de mer : du saumon frais ou d’autres poissons frits.

  1. Le monument à Sibelius

Jean Sibelius est un compositeur et violoniste finlandais qui est considéré comme l’un des plus grands musiciens de son pays. Sibelius est devenu un symbole national car il aurait aidé la Finlande à se créer une identité nationale dans sa lutte pour l’indépendance vis-à-vis de la Russie. Les Finlandais ont construit le parc Sibelius en son nom. Et, dans ce parc, se trouve le monument de Sibelius. Le monument est une sculpture de l’artiste finlandaise Eila Hiltunen. Il symbolise les tuyaux de l’orgue (il compte 600 tuyaux en acier) et tente de capturer la musique de l’artiste. De plus, à côté de cette sculpture, il y a une effigie de Jean Sibelius.

  1. La cathédrale orthodoxe d’Uspenski

Sans crainte de se tromper, on peut dire que, parmi les sélections architecturales de la liste de Que voir en Finlande, celle-ci est l’une des plus étonnantes à l’œil. Plus d’un demi-million de touristes ont visité la cathédrale orthodoxe d’Uspenski. Sur la façade, vous pouvez voir des signes d’architecture slave, mais en entrant, il semble que le visiteur soit entré dans une autre église car son style change, évoquant les constructions byzantines. Mais ce qui frappe le plus, ce sont les tons rouges des murs qui contrastent magnifiquement avec le vert de son dôme.

Cette cathédrale n’est pas seulement intéressante pour son architecture mais aussi pour ce qu’elle symbolise en termes historiques et politiques. Comme vous l’avez remarqué, on a mentionné dans le post que les Russes ont dominé le territoire finlandais pendant près d’un siècle, jusqu’à ce que l’indépendance de ce pays ait lieu. L’Église orthodoxe représente, bien sûr, l’héritage religieux russe. Et il est intéressant de noter comment l’autre cathédrale de la ville (la cathédrale d’Helsinki) qui est d’obédience luthérienne représente la tradition finlandaise.

  1. Le parc national de Nuuksio

Après avoir visité toutes les attractions d’Helsinki qu’on a mentionnées dans cette liste de choses à voir en Finlande, vous pouvez vous échapper dans le magnifique parc national de Nuuksio, tout proche. Vous y trouverez des lacs, des ruisseaux, des marais, différents types de forêts (noyer, tilleul), et une plus grande diversité tant au niveau de la flore que de la faune. Vous pourrez même apercevoir un écureuil volant, l’espèce emblématique du parc. Le parc dispose de trois itinéraires très bien balisés qui vous feront profiter de la paix et du calme de la nature finlandaise. Vous ne pouvez pas aller en Finlande et manquer la tranquillité de ses espaces naturels.

  1. Le parc d’attractions Linnanmaki

Si vous êtes un amateur de parcs d’attractions, cet endroit de la sélection de ce qu’il faut voir en Finlande vous intéressera. Helsinki abrite Linnanmäki, le parc d’attractions finlandais qui accueille plus d’un million de visiteurs par an ! Ces attractions s’adressent aussi bien aux adultes qu’aux enfants. C’est pourquoi le parc est une destination incontournable si vous y allez seul, avec vos amis ou en famille. Le parc a beaucoup d’histoire : sa plus ancienne attraction date de 1954. Mais que cela ne vous arrête pas : de nouveaux manèges arrivent chaque année dans le parc, vous êtes donc sûr d’avoir une bonne dose d’aventure et de plaisir.

  1. Le parc national de Koli

La Finlande compte de nombreux parcs nationaux, qui offrent tous des paysages uniques. Mais certains des plus beaux panoramas et souvenirs se trouvent dans le parc national de Koli, dans le nord de la Carélie, dans la partie orientale de la Finlande. L’ascension du sentier rocheux pour admirer les lacs et les forêts est à couper le souffle, souvent comparée à la vue du Grand Canyon. En hiver, il est également possible de skier dans ce magnifique paysage.

  1. Le château de Turku

La ville de Turku, dans le sud-ouest de la Finlande, la plus ancienne ville du pays et jusqu’en 1812 sa capitale, est située sur le golfe de Botnie, à l’embouchure de la rivière Aurajoki. Turku se trouve dans la région où les successeurs des Vikings suédois ont débarqué au 12ème siècle et sont partis à la conquête de ce qui est aujourd’hui la Finlande.

Avec huit siècles d’histoire, c’est aujourd’hui la ville médiévale la plus traditionnelle de Finlande et un lieu incontournable en Finlande. C’est pourquoi la ville de Turku offre des sites historiques très différents de ceux d’Helsinki, du fait qu’elle était la capitale à l’époque de la domination suédoise. Le meilleur endroit à visiter en Finlande pour découvrir cette histoire est le château de Turku. L’extérieur, étonnamment petit, cache un immense musée qui retrace l’histoire médiévale de la Finlande et le rôle joué par le château. Ses nombreuses salles contiennent également des antiquités, des peintures et des objets plus récents qui donnent un aperçu de chaque époque de l’histoire fascinante de la Finlande. À ne pas manquer !

  1. Le centre scientifique Arctique

Arktikum est un centre scientifique et un musée qui vous permettra de découvrir de près la nature, la culture et l’histoire nordiques. Vous ne serez jamais aussi proche de la culture nordique que dans ce pays et dans ce musée. En accueillant le centre arctique, l’université de Laponie et le musée régional de Laponie ont créé un projet passionnant qui stimule désormais une meilleure compréhension de l’Arctique.

  1. Le zoo de Ranua

Le fait qu’il s’agisse du zoo le plus septentrional de Finlande suffit à faire du parc animalier de Ranua une référence mondiale. Mais le plus étonnant dans ce zoo, ce sont ses ours polaires, les seuls qui vivent en Finlande. Le zoo abrite Venus et Manse, deux ours polaires qui forment un joli couple. Au fil des ans, le couple a eu quelques oursons, un exploit rare pour les ours polaires en captivité. Grâce à leurs conditions de vie de qualité, la plupart de leurs petits survivent jusqu’à l’âge adulte et sont envoyés dans d’autres zoos. Le petit dernier de Venus et Manse est né en 2017.

La famille d’ours fait partie du programme européen pour les espèces menacées (EEP), un programme d’élevage en captivité d’animaux menacés. Ce zoo a ouvert en 1983 en tant que “zoo sauvage”, un croisement entre une réserve naturelle et un zoo. Son objectif principal est de conserver une section de tous les animaux finlandais, notamment les espèces arctiques et menacées, dans leur propre environnement naturel. Le parc compte une cinquantaine d’espèces d’animaux sauvages, allant de magnifiques harfangs des neiges à une meute de loups. L’ensemble du parc est intégré à la forêt, et un long pont en bois vous permettra de vous promener tout en observant les animaux.

  1. Le monde des Moumines

Nichée sur une petite île à l’ouest de Turku, une belle et pittoresque maison bleue est bien connue de nombreux amateurs de littérature finlandaise. C’est la maison de la célèbre famille fictive Moumine. Les histoires de cette adorable famille de trolls ont été racontées par l’auteur finlandais Tove Jansson dans plusieurs livres pour enfants et bandes dessinées écrits entre 1945 et 1970. La série Moumine a connu un immense succès et a donné naissance à de nombreuses versions qui se poursuivent encore aujourd’hui. Le parc à thème Moumine World est situé dans l’ouest de la Finlande. La maison excentrique est l’attraction principale du parc, et les visiteurs peuvent explorer les cinq étages. D’autres maisons colorées des livres sont également fidèlement reconstituées dans le parc.

 

Lire la suite

Quelle destination d’été pour pratiquer du surf en France ?

En panne d’idée pour les vacances d’été ou envie de découvrir une nouvelle activité fun. Pourquoi ne pas vous jeter à l’eau et rejoindre le club des surfeurs ? Le surf étant classé parmi les passe-temps qui revêtent d’innombrables avantages. Où chevaucher votre première vague ?

Les meilleurs sites de glisse

La France est réputée pour sa cuisine savoureuse, ses maisons de mode, ses monuments. Mais ce n’est pas tout. Elle est également la destination idéale pour les surfeurs. Avec 500 kilomètres de plages et 3230 kilomètres de côtes, vous avez l’assurance d’y trouver votre bonheur. Quelles sont les zones géographiques à privilégier ? Sans hésitation, la Bretagne est l’un des spots de glisse en France à découvrir. Cette dernière regorge de plusieurs endroits à couper le souffle. Comme la Palue, le beach break de Guidel, le Minou, sans oublier la superbe plage de la Torche. La Torche est l’endroit idéal pour tous les profils. Ce site vous promet de grosses vagues régulières. Pour les personnes qui veulent des écoles de surf à proximité, Lacanau est la meilleure option. Dans cette commune vous pouvez trouver des dizaines d’écoles et même le plus célèbre club de surf français. À la recherche de sensation forte ? La région vendéenne est le site incontournable. Vous avez le choix entre la Sauzaie et le Bud Bud. Ces deux zones vous promettent des vagues puissantes pouvant atteindre deux mètres. Et pour votre propre sécurité, il est important de bien s’équiper pour faire du surf dans ces spots.

Quel spot choisir ?

Vous avez trouvé la liste des meilleurs sites de glisse en France. Il s’agit déjà d’une bonne nouvelle. Maintenant, il est temps de vous décider sur la destination pour surf pour vos prochains congés. En tant que débutant dans ce domaine, il est important de faire le bon choix pour vivre une expérience hors du commun, tout en prévoyant les incidents. Privilégier les spots offrant une petite vague. L’idéal est une vague de 0.6 à 1.2 mètres. Pour bien commencer, choisissez une période de l’année où la plage est peu fréquentée. Car vous aurez besoin de l’espace. Afin de passer plus de temps dans l’eau, il est également important de choisir une plage pas loin de votre logement.

Bonus : les avantages du surf

Après une journée sur la planche, vous n’aurez plus besoin d’aller à la salle de sport. Car ce dernier est un sport complet. La recherche de l’équilibre tonifie les muscles de votre dos et travaille le gainage. Le fait de ramer aide à muscler le buste, le haut du corps et les bras. Être debout sur la planche renforce les muscles des jambes. Outre le fait d’économiser le budget mensuel dédié à la salle de gym, un site de glisse permet d’évacuer tous les stress du quotidien, d’améliorer la qualité du sommeil. Où trouver les bons équipements ? Pour vous équiper au top, n’hésitez pas à visiter les sites de vente en ligne dédiés. En seulement quelques clics, vous accéder à tous les matériels incontournables comme la planche, la combinaison, le leash, la crème solaire, les bouchons d’oreilles.

Lire la suite

Que faire lors d’un week-end en Ardèche ?

Un des plus beaux départements français, l’Ardèche se trouve dans la région Auvergne-Rhône-Alpe. Appelé également Occitan Vivaro-Alpin, le tourisme fait partie des secteurs les plus prometteurs du département. En effet, mère nature a été généreuse en lui offrant des paysages paradisiaques. Le nombre de visiteurs de l’Ardèche dépasse largement celui des autres départements. En tout cas, ce n’est pas les attractions qui manquent. Si vous souhaitez passer un séjour en Ardèche, découvrez comment y passer votre temps.

Pratiquer du canoë

Le canoë est l’une des meilleures activités à faire pour passer un week-end plaisant et agréable en Ardèche. En effet, le département se caractérise par son paysage naturel incluant de nombreux fleuves et sites pour pratiquer du canoë. Si vous cherchez à vous échapper de la routine quotidienne pour des activités en pleine nature, veuillez passer un week-end en Ardèche. Parmi les sites sur quels vous pouvez vous mettre aux rames, on trouve la Gorge de l’Ardèche. Il s’agit de canyon creusé dans les roches. À une heure de route d’Alès, les Assions sont l’un des meilleurs sites pour faire du canoë-kayak. Entre autres, on trouve le Ruoms, l’Ucel ou encore le Lanas. Ce dernier se situe au sud de l’Ardèche près du village de Vogüé.

Déguster les spécialités locales

Le département de l’Ardèche se particularise également par ses spécialités culinaires. Entre autres, on y trouve le Castagnou. Typiquement ardéchois, il s’agit d’un mélange de liqueur de châtaigne ou du sirop avec du vin blanc. C’est le breuvage idéal pour profiter de vos vacances au soleil. La marquisette, quant à elle, est une boisson alcoolisée présente dans l’Ardèche. Elle est plus consommée pendant les festivités estivales. Mis à part les boissons, on trouve le crème de marron qui a été inventé en 1885. Appelée initialement bajana, le cousina est un plat traditionnel des Cévennes. Sur la même zone est produit le Picodo, appellation d’origine du fromage emblématique du département. Il est à base de lait cru de chèvre. Entre autres, on cite la caillette, le Foudjou, le Bosson macéré, la Maôche, la bombine, la crique parmi les spécialités culinaires faisant honneur au département.

Visiter les sites et les attractions du département

Rien de tel que de visiter les sites emblématiques du département pendant un week-end en Ardèche. Le bas-vivarais, ou l’Ardèche méridionale sont la zone la plus touristique. Parmi les meilleurs endroits que vous pouvez visiter, on peut citer le Vallon-Pont-d’Arc, une commune se situant dans le début des gorges de l’Ardèche. La grotte de chauvet a été découverte en 1994. Vous pouvez visiter sa réplique dans la caverne du Pont-d’Arc. Le site archéologique d’Alba-la-romaine et son musée est également à découvrir. Entre autres, on trouve le village médiéval de Balazuc, le Viviers et sa cathédrale ou encore les villages de Thines, Jaujac et Antraigues-sur-Volane. Aussi, il ne faut pas oublier les monuments historiques, tels que les châteaux de Vogüé, de Largentière,  et de Labastide-de-Virac. Entre autres, ne ratez pas les cascades du Ray-Pic pendant votre séjour en Ardèche. Vous pouvez découvrir l’Eden-Parc à Tournon-sur-Rhône. C’est l’un des plus visités dans le département.

Lire la suite

Week-end à Capri : un séjour entre nature sauvage et grottes magiques !

Qu’il soit blanc ou rouge, le vin de Capri se caractérise par un goût délicat qui se marie bien avec tous les plats typiques de l’île. Essayez un Falanghina del Sannio ou un vin blanc du Vésuve tel que le Lacrima Christi. Et pour couronner le tout, ne voulez-vous pas prendre un verre de limoncello glacé ? La légende veut que la célèbre liqueur de citrons soit née à Capri, en fait, Sorrente et Amalfi revendiquent également la paternité, mais la marque a été enregistrée par une caprese, petite-fille d’un locataire d’une petite pension dans le centre d’Anacapri qui offrait à ses invités la liqueur produite avec les citrons de son jardin.

La gastronomie de Capri

Une entrée typique est le ravioli capresi, caractérisé par une pâte très légère qui contient une garniture de caciotta séchée et de parmesan aromatisé à la marjolaine. Ils peuvent être assaisonnés avec de la sauce tomate fraîche et du basilic ou avec du beurre fondu et de la sauge, ou encore frits et servis en entrée. On ne peut pas aller à Capri et ne pas manger de poisson. La pazza Pezzogna all’acqua est un type de poisson très commun dans les mers de Capri, préparé avec une simple sauce de tomates cerises, de persil, d’ail et d’huile. Avec les véritables ingrédients locaux, même un plat minimal et léger comme la salade Caprese a une toute autre saveur. Et il est également excellent comme garniture pour un sandwich : le secret est de le préparer le matin pour que le pain ait le temps de bien absorber l’assaisonnement.

La Marine Piccola : la plus belle plage d’Italie

Après avoir fait le tour de l’île, il est bon de s’offrir une pause relaxante sur la plage et un plongeon dans les eaux cristallines pour se rafraîchir. La Marina Piccola figure toujours dans le classement des plus belles plages d’Italie. Ici, la couleur de la mer passe du vert tendre à l’émeraude intense. La plage est facilement accessible à pied depuis le centre de Capri. Cala Ventroso est une étroite plage de rochers et de galets située entre le phare et la Marina Piccola. Entourée de falaises escarpées, elle n’est accessible que par la mer, c’est pourquoi l’idée est de rechercher une certaine intimité. Via Krupp est considérée comme une œuvre d’art. Malheureusement, en raison de la nature calcaire des roches de Capri, la Via Krupp est exposée au danger de chutes de pierres, et à cette période, comme cela s’est déjà produit à de nombreuses reprises dans le passé, est fermée pour travaux d’entretien suite à un effondrement.

Le parc philosophique

Le Parc Philosophique est toujours ouvert et peut être visité gratuitement. Vous pouvez y accéder en une demi-heure environ à partir de la Piazza della Pace à Anacapri en passant par la Via Caposcuro et en vous promenant le long des jardins et des vignobles de la Via Migliara. À l’intérieur du Parc Philosophique, vous pourrez apprécier les couleurs et les parfums de la nature, réfléchir et méditer grâce aux aphorismes et aux citations d’écrivains, d’intellectuels et de philosophes peints sur de magnifiques carreaux de céramique réalisés par des artistes locaux et disséminés dans tout le parc. Vous pouvez choisir entre trois voies, chacune consacrée à une branche de la philosophie : l’idéalisme, le réalisme et la sagesse. Un endroit magique pour se détendre et se retrouver, loin du chaos des touristes.

La magique Grotte Bleue

On y accède sur de petits bateaux à rames pour deux ou trois personnes par un passage si étroit et si bas qu’il faut s’accroupir au fond de son bateau. La visite dure 5 – 10 min. Et souvent vous trouvez de longues files de touristes, donc si vous voulez profiter du spectacle en toute tranquillité, courez le visiter comme première excursion le matin pour essayer d’arriver le plus vite possible. Vous payez le billet à la billetterie flottante ancrée à l’entrée de la grotte. Pour avoir une vue à 360° de l’île, la solution idéale est un voyage en bateau de 2 heures pendant lequel vous aurez la possibilité de faire le tour de Capri en l’admirant du point de vue privilégié de la mer. La côte déchiquetée est parsemée de nombreuses grottes, la plus célèbre est certainement la magique Grotte Bleue qui avec ses jeux de lumière donne vie à un spectacle unique de la nature.

La visite guidée de Capri

Capri est accessible toute l’année depuis les principaux ports de Campanie à bord de ferries, d’hydroptères et de navires rapides. La ville la plus proche est Sorrente, d’où il ne faut que 30 minutes en hydrofoil, la traversée depuis le port de Naples peut prendre 1 heure en hydrofoil depuis Molo Beverello ou 1 heure et 30 minutes en ferry depuis Calata Porta di Massa. Depuis Salerne et Castellamare di Stabia, il faut environ deux heures en hydrofoil, seulement pendant la saison chaude, d’avril à octobre, il y a aussi des départs de Positano et Amalfi, à environ 50 minutes en hydrofoil, et d’Ischia, qui est à environ 1 heure en hydrofoil. Il est évident que l’été est la période de l’année la plus fréquentée par les touristes. Il vous est suggéré donc de réserver vos hydrofoils pour Capri quelque temps à l’avance. Avec le début de l’été et l’arrivée de la chaleur, un week-end à Capri au milieu d’une nature intacte, de petites plages solitaires et des saveurs de la tradition méditerranéenne peut être une excellente occasion d’échapper à la torpeur de la ville.

Lire la suite

Que faire à Ibiza durant la période hivernale ?

En hiver, les destinations avec de la neige sont sans aucun doute les gagnantes. Cependant, tout le monde n’aime pas les sports blancs ou les paysages enneigés. Comment aimeriez-vous profiter d’un paradis estival en hiver ? C’est différent, n’est-ce pas ? Ibiza est un bon exemple, car cette île, pleine de fêtes pendant les mois d’été, devient un véritable havre de paix à partir d’octobre et novembre. Un endroit idéal pour se connecter avec la nature, enfin pas autrement, mais la nature, ici à Ibiza, est ennuyeuse.

Visitez à Ibiza : une bonne destination pour vos vacances en hiver

C’est donc une bonne destination pour se déconnecter. Une destination idéale pour se promener, admirer et respirer de l’air frais. Il convient également de noter que le temps n’est pas extrêmement mauvais non plus. Le soleil ne disparaît pas complètement et les températures sont agréables. Il est donc possible de prendre une bière sur une terrasse au milieu de la journée. Il est vrai que la nuit, les températures baissent un peu et l’humidité est assez élevée, mais si vous passez la journée à marcher et à voir des choses, vous apprécierez sûrement de dormir au chaud.

Visitez à Ibiza en hiver : transport et hôtel

Bien que l’île ne soit pas trop grande, il est agréable de louer une voiture, ce qui est tout à fait essentiel pour atteindre les endroits les plus beaux et les plus reculés. Néanmoins, vous devez savoir que l’offre de location de voitures en hiver est bien meilleure. L’île est plus vide, et les touristes n’encombrent pas leurs villages, ce qui fait que le prix de ces locations baisse considérablement. Il se passe quelque chose de similaire avec les hôtels, ce qui est une excellente nouvelle. Il est vrai que beaucoup restent fermés en hiver, car cela ne compense pas la baisse du nombre de touristes. Cependant, il est possible de trouver des hôtels à Ibiza pendant ces mois et encore plus à des prix spectaculaires.

Que peut-on voir à Ibiza pendant l’hiver ?

Vous pouvez, par exemple, prendre un itinéraire à travers ses villages blancs. Des villages comme Santa Gertrudis, San Carlos, Es Cubells ou San Josep. Ce sont de petits villages, et certains d’entre eux ont peu de vie pendant l’hiver, mais ce ne sera pas un problème pour s’imprégner du charme de ses rues et de ses places. Une bonne option est donc de passer par Santa Gertrudis de Fruteira, un village situé au centre de l’île. Elle possède une belle place avec plusieurs petites terrasses qui sont pleines en été et beaucoup plus calmes en hiver. De plus, il possède une belle église du 13ème siècle que vous pourrez également admirer.

En plus de tous ces villages, il est également essentiel de connaître en profondeur Eivissa, la capitale de l’île. C’est une ville avec beaucoup d’histoire, donc même en hiver vous aurez plus qu’assez de raisons pour la visiter. Vous pouvez également découvrir sa cathédrale, un beau temple du 14ème siècle, mais aussi les murs Renaissance du 16ème siècle qui protégeaient la ville des pirates et qui sont inclus dans le complexe historico-artistique de Dalt Vila, un site du patrimoine mondial depuis 1999.

Découvrez les plus belles plages à Ibiza

Dans un autre ordre, il y a aussi le palais épiscopal, l’hôtel de ville ou l’imposant château qui domine la ville. Pour les amateurs de ruines, n’oubliez pas la nécropole punique, qui est la plus importante de la Méditerranée. Enfin, son port, qui est un beau port actif depuis l’époque des Phéniciens, rien de moins. Et comme tout n’est pas village, à Ibiza ce serait un péché de ne pas profiter de ses plages, même en hiver ; et le fait est que les criques d’Ibiza sont un spectacle naturel, presque plus grand à cette époque de l’année où les baigneurs ne s’entassent pas sur le sable. Détendez-vous en regardant la mer, en vous promenant le long de ses côtes, en observant ses eaux propres et cristallines et en profitant du calme de lieux comme la plage de Salinas, Aguas Blancas ou Cala Saladeta.

Les beaux sites de randonnées à visiter à Ibiza

Les sentiers de randonnée fascineront les touristes les plus aventureux. Les températures sont plus fraîches qu’en été, les sorties ne seront donc pas aussi fatigantes. Vous pourrez parcourir une infinité de chemins à pied, mais aussi à vélo. Louez-en un et parcourez une partie de l’île en vous intégrant dans le paysage. Enfin, n’oubliez pas que les couchers de soleil sont magiques ici. Beaucoup disent que les couchers de soleil à Ibiza sont plus beaux en hiver qu’en été. Osez le découvrir et profitez de ce spectacle.

Lire la suite

Que voir à Catane en Sicile ?

L’histoire de Catane

Catane, de son nom sicilien Catania est la deuxième plus grande ville de Sicile, après Palerme. C’est un point de départ idéal pour commencer vos visites sur l’île de Sicile. Catane dispose d’hôtels et de restaurants à prix raisonnable dans lesquels vous pourrez vous faire une base pour faire le tour de l’île .

L’histoire et la nature ont mis à l’épreuve Catane, qui a su s’adapter à des catastrophes naturelles continuelles. La ville a été détruite sept fois par le volcan Etna et de nombreux tremblements de terre l’ont endommagée. Mais Catane a toujours su se relever. Aujourd’hui, Catane compte environ 400 000 habitants et a été déclarée patrimoine mondial de l’UNESCO en 2002, bien que certains de ses monuments soient actuellement en cours de restauration pour permettre à la ville de réaliser son plein potentiel.

Que recommande-t-on de voir à Catane ?

La preuve de cette splendeur se trouve sur la place de la cathédrale où se trouvent la cathédrale de Catane et la fontaine des éléphants. C’est une place avec beaucoup d’espace, avec un bel environnement de bâtiments baroques dans lequel met en évidence son Duomo, la cathédrale où son patron, Sainte Agathe, un martyr né dans cette ville a été enterré. La Fontaine de l’Eléphant, mentionnée ci-dessus, est l’élément le plus symbolique de la ville de Catane, situé en plein centre de la place, en face du Palais de l’Eléphant, aujourd’hui l’Hôtel de Ville de Catane. De plus, c’est l’un des lieux de la Piazza del Duomo où se trouve la Pescheria, un marché aux poissons très populaire et très fréquenté. Pour ceux qui aiment visiter l’atmosphère quotidienne et traditionnelle d’un marché, c’est votre endroit, et non en vain, il est considéré comme l’un des marchés les plus vivants du pays.

Une autre place à ne pas manquer est le Stesicoro où se trouve l’ancien amphithéâtre, rappelant son histoire romaine, et au centre de celui-ci, un monument dédié à Bellini. La Piazza del Teatro, en revanche, abrite le Teatro Maximo, mais c’est un lieu de rencontre et un point de ralliement pour les catholiques. Il y a de nombreux bars et restaurants dans les environs.

Si ce que vous voulez, c’est faire du shopping, alors perdez-vous dans la Via Etnea car c’est là que se concentre le plus grand nombre de magasins de toutes sortes de Catane, qu’ils soient de luxe ou non. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est une rue où il y a beaucoup d’activités pendant la journée et les heures de travail, donc elle vous remplira d’énergie.

Le passé de Catane, comme on l’a déjà mentionné, est étroitement lié à celui des éruptions du volcan Etna. Remarquez que même le nom de son avenue principale, la voie Etna fait référence à “son” volcan. Dans ces conditions, il n’est pas possible de quitter Catane sans faire une excursion en journée dans ce volcan. Pour monter l’Etna, vous pouvez utiliser un funiculaire ou le monter à pied et vous pouvez vous déplacer seul, mais il existe de nombreuses agences de voyage qui vous proposeront ces activités avec un guide expert qui vous accompagnera. C’est certainement plus confortable et vous serez certainement bien informé sur Catane et l’île de Sicile.

Ce volcan a également laissé ses traces sur la côte de l’île de Sicile, donc à Catane il ne pouvait pas être moins, ayant des plages de vraie lave solidifiée tels que la plage Praiola a Giarre, évidemment, une plage noire.

Après une visite aussi chargée à Catane, on ne peut que vous recommander, comme dans le reste de l’Italie, de ne pas quitter la ville sans avoir goûté un de leurs “gelattos”, un cappuccino (si vous êtes un buveur de café) et bien sûr, une de leurs légendaires pizzas.

Lire la suite

7 bonnes raisons de visiter le Portugal ?

Le Portugal est plein de lieux idylliques, personne n’en doute. Alors prenez la carte, choisissez une région et voyagez maintenant ! Et pour vous inspirer dans le choix de votre prochaine destination portugaise, nous avons rassemblé les 7 meilleures raisons de voyager au Portugal.

1. Lisbonne, la capitale

La capitale du Portugal est l’une des mieux placées en Europe. La population est accueillante, le climat est doux et les rues sont animées. C’est une ville cosmopolite, où vous pouvez trouver un grand patrimoine historique et culturel, principalement de l’âge d’or des Découvertes.

Lisbonne est la capitale du Portugal et la seconde plus ancienne capitale d’Europe (après Athènes). La ville est absolument magnifique ; elle offre des paysages pittoresques à tous points de vue et rdéborde d’une riche histoire, de ses routes à son architecture exceptionnelle. Les nombreux trésors de Lisbonne peuvent captiver l’historien et l’artiste avec leur charme désuet. D’un autre côté, Lisbonne abrite certaines des industries de la mode, de l’art et du divertissement les plus contemporaines au monde ! A Lisbonne, vous expérimentez le meilleur des deux mondes (l’ancien et le nouveau), tout en profitant du fait d’être dans l’unes des capitales les moins chères d’Europe – et sa situation géographique la rend idéale pour continuer vos voyages.

Avec ses hivers doux et ses étés chauds, le Portugal a sans doute le meilleur temps de toute l’Europe. Pour cette raison, le meilleur moment pour visiter le pays est n’importe quand de l’année. Et une chose sur laquelle vous pouvez toujours compter est le soleil. Le Portugal profite de 300 jours de soleil et Lisbonne reçoit à elle seule près de 3000 heures de soleil par an.

Restaurants, musées, places et jardins remplissent la ville et ses quartiers typiques. Vous avez beaucoup de lieux à visiter à Lisbonne. En outre, on peut y déguster un délicieux Pastel de Belém. De plus, ses villes et village pittoresques ont des paysages et des histoires à couper le souffle. Durant votre séjour, profitez de chaque coin des villes, chaque journée.

2. Porto

La ville invaincue est l’une de celles élues par les touristes. Pour son fleuve Douro, sa gastronomie, son histoire et son vin de Porto, il ne déçoit jamais.

La ville de Porto, connue comme la ville du Nord, possède une incroyable richesse architecturale et historique et est peut-être la ville qui harmonise le mieux le passé et le présent le plus avant-gardiste. En outre, sa proximité avec la vallée du Douro et le Gerês permet de découvrir la nature et la tradition les plus pures du Portugal.

Que vous soyez à la recherche d’une plage de sable doré pour sentir la brise fraîche de l’océan ou de quelques collines verdoyantes pour marcher jusqu’au bout de votre cœur, le Portugal a tout pour plaire. Les plages du Portugal sont incontestablement parmi les plus belles au monde, et sont parmi les points forts du pays.

Bien que les rochers n’excitent ou ne passionnent pas forcément tout le monde, il est assez difficile de ne pas apprécier les magnifiques formations rocheuses et la richesse des grottes volcaniques, montagnes anciennes et sables éclatants du Portugal. Vous n’avez pas besoin d’être géologue pour apprécier la complexité des grottes formées par de la lave et abritant différentes formes de vie durant votre voyage.

3. Religion et tradition

Comme vous le savez, le Portugal a une histoire liée à la religion et à d’innombrables traditions, avec des villes ou des petits endroits qui transmettent cela aux touristes. Nous parlons de lieux comme Braga, Guimarães ou d’autres villages viticoles et historiques perdus dans l’intérieur le plus rural de notre pays.

Et sans jamais oublier, bien sûr, le magnifique Sanctuaire de Fatima, un lieu de culte de la plus grande importance dans notre pays et reconnu internationalement, étant l’un des plus grands lieux de pèlerinage de la péninsule ibérique.

Mettre en évidence les caractéristiques les plus intéressantes du Portugal serait incomplet sans mentionner ses habitants. Les Portugais organisent un grand nombre de festivals culturels fréquentés par des citoyens fervents qui adorent célébrer leur histoire, leurs racines et se rassembler en communauté. Les Portugais sont vivants, chaleureux et aventureux. Le folklore est animé et vous aurez l’occasion de découvrir de la musique traditionnelle, le partage d’objets faits-main et de l’artisanat élégant, en particulier les magnifiques peintures bleues sur carrelages blancs, signature de l’art Portugais. Les croyances religieuses du peuple ont inspiré de magnifiques structures, œuvres d’arts et sentiments, tout en donnant aux locaux des personnalités audacieuses qui peuvent être amusantes et divertissantes.

Vous ne le croirez pas une fois que vous visitez, mais la vérité est que la plupart du Portugal reste largement non découvert par les masses touristiques. Pour vous, cela signifie des plages désertes au coucher du soleil, le charme authentique de la vie rurale et rien que les sons paisibles de la nature pour vous tenir compagnie

4. Le patrimoine mondial de l’UNESCO

Le Portugal compte de nombreux sites considérés comme patrimoine mondial (matériel ou immatériel) par l’UNESCO. En fait, au niveau européen, notre pays est l’un des pays qui possède le plus grand patrimoine.

Une visite de ces lieux remarquables est essentielle, même pour mieux comprendre notre identité portugaise, car elle fait partie de notre fier ADN. Nombre de ces monuments, lieux, paysages ou traditions sont importants non seulement pour les Portugais, mais aussi pour le monde entier, étant donné que des milliers de touristes se font un devoir de les visiter chaque année.

Le Portugal a une histoire riche et intéressante à bien des égards. Le Portugal est considéré comme un pays depuis 1143, après une série de luttes de pouvoir et d’invasions, et a finalement rejoint l’Union Européenne en 1968. Cette décision a grandement contribué à ce que l’on connaît aujourd’hui du Portugal. Les caractéristiques les plus intéressantes de son histoire sont préservées dans des endroits uniques, comme le musée de la chasse à la baleine ; une des sources de revenus principales du pays à une certaine époque, et les magnifiques œuvres d’arts religieuses et églises fréquentées durant les temps de crise politique. Du point de vue géologique, les îles du Portugal ont été formées par l’activité volcanique datant d’il y a des millions d’années, et sont une fenêtre éclatante et unique sur le passé.

Bien que la destination soit à la mode, le Portugal est toujours abordable, sans compromettre la qualité et la diversité des services. C’est l’élégance de l’Europe de l’Ouest aux prix de l’Europe de l’Est. Et parce que votre argent va plus loin au Portugal, un séjour de luxe vous offrira un rapport qualité-prix incroyable.

5. Les îles du Portugal : Açores et Madère

Le Portugal possède des archipels prestigieux dans le monde entier. Plutôt célèbres sur les îles de l’archipel au large du continent, le Portugal offre un tas de sources naturelles à admirer et à explorer. Les îles volcaniques perdues au milieu de l’océan Atlantique, sont une ode à la nature internationale la plus pure. Ici, le vert émeraude et le turquoise prédominent, dans un cadre intense qui contraste entre des paysages océaniques à couper le souffle et des montagnes fertiles teintées d’une flore indigène et magnifique.

Découvrir la formation, l’histoire et tout son développement jusqu’à nos jours est, sans aucun doute, l’une des meilleures expériences que l’on puisse vivre au Portugal.

Le Portugal offre de nombreuses excursions en mer. Vous n’oublierez jamais l’expérience de tranquillité absolue tout en observant l’élégance d’un groupe de dauphins sauvages nageant au milieu de l’océan Atlantique. Et n’oubliez pas le frisson lors du plongeon à partir d’une des incroyables falaises dans les eaux bleu clair qui sont si puissantes qu’elles s’écrasent le long du littoral en vagues atteignant des pics colossaux. Vous pouvez découvrir la plongée sous-marine, ou avoir la chance d’admirer une baleine. Nager à partir des plages Portugaises vous donnera un goût de ce que ce pays a à offrir. Vous pouvez aussi faire des visites fluviales de Douro.

6. Le sud du Portugal

Si le nord et le centre sont incroyables et suscitent de plus en plus l’intérêt des touristes internationaux, le sud du Portugal est déjà consacré comme destination de choix pour les foules des quatre coins du monde.

Le Portugal possède l’un des endroits les plus exotiques d’Europe, l’Algarve. Pleine de plages dorées et de paysages idylliques, cette région conserve encore l’architecture et les coutumes typiques de l’invasion maure. Et outre les stations balnéaires à couper le souffle, dans le Sud, vous pouvez encore visiter l’une des régions les plus bucoliques et les plus incroyables du pays, l’Alentejo, considéré comme le grenier à blé du Portugal.

Une des premières raisons est tout simplement la beauté du Portugal: Beauté naturelle que l’on retrouve dans les plus beaux paysages ou les plages de sable chaud d’Algarve; beauté historique issue de son patrimoine culturel exceptionnellement riche et palpable depuis ses magnifiques églises, château de Sintra, monastère ou encore de ses petits villages de pêcheurs totalement conservés de Nazaré; beauté de l’atmosphère qui règne dans ses rues, comme celles de Lisbonne, pavées et colorées ou bien telle que les bâtiments de mosaïques de Porto. En bref, du nord au sud du pays, c’est tout simplement beau.

7. Le vin

Du nord au sud du pays, nous trouvons des régions viticoles qui produisent certains des meilleurs nectars du monde. La région du Douro, par exemple, est la plus ancienne région viticole délimitée au monde et c’est ici que l’on produit le plus grand vin portugais : le délicieux Porto.

Mais aussi la région du Minho, comme le célèbre “Vinho Verde”, les vins de l’Alentejo ou les vins du Dão ont été parmi les plus rigoureux et les plus exigeants des amateurs de vins internationaux. Avec des prix et des mentions honorables venant des quatre coins du monde, il est facile d’être fier d’un nectar si divin qu’il est fabriqué à partir de nos vignes et de nos méthodes de production encore un peu traditionnelles. Essayez l’authentique route des vins portugaise et vous allez certainement l’adorer !

La boisson nationale du Portugal est également célébrée au niveau international – et non, nous ne parlons pas seulement du vin de porto! Du Nord au Sud, le Portugal possède des vallées riches où une variété de cépages indigènes poussent dans les vignobles de l’Alentejo à Ribatejo et jusqu’au Douro. Dégustation de vin sera l’une de vos meilleures excuses pour découvrir les paysages divers du Portugal.

Lire la suite

Plages en Croatie : lesquelles sont les meilleures ?

La Croatie est une destination très populaire pendant l’été, et ce n’est pas surprenant. Il y a peu de plages plus belles que celles de ce beau pays. Cet article constitue un guide qui vous présente quelques-unes des meilleures plages de Croatie, afin que vous puissiez profiter, même de loin, de ce que ces terres ont à offrir. Qui sait, peut-être que vous pourrez préparer une évasion vers la Croatie bientôt.

Zlatni Rat, sur l’île de Brac

L’une des meilleures plages de Croatie se trouve sur l’île de Brac. Voici Zlatni Rat. Située dans le sud de l’île, à seulement une heure de ferry de Split, cette belle plage vous surprend par son eau cristalline et sa forme pointue caractéristique. Un de ses avantages est qu’elle est plus étendue que les autres plages et donc moins fréquentée pendant la saison estivale.

Lovrecina, sur l’île de Brac

Sur l’île de Brac se trouve également Lovrecina, une autre des meilleures plages de Croatie. C’est une plage très mais très calme, avec des eaux délicieuses et à seulement 4 kilomètres de Postira. La plage est un paradis, et elle a aussi un petit plus : les vestiges archéologiques qui y sont conservés et qui datent du Ve siècle.

Zrce, en Pag

Sur l’île de Pag, nous trouvons la plage de Zrce. Elle se trouve à seulement 2 kilomètres de Novalja et est la plage la plus célèbre de l’île. Elle est si vivante qu’elle possède des discothèques ouvertes 24 heures sur 24, dont beaucoup avec ces piscines à débordement que nous aimons tant. C’est sans aucun doute l’une des meilleures plages de Croatie, et l’une des plus jeunes, donc si vous voulez passer un bon moment, c’est votre endroit.

Mekicevica à Hvar

À Hvar, nous trouvons la belle plage de Mekicevica. Il est vrai qu’il y a beaucoup de plages à Hvar, beaucoup plus célèbres que celle-ci, mais Mekicevica est un endroit tranquille, un trésor caché qui vaut la peine d’être visité. Le secret de sa tranquillité est son accès ; il n’est pas si facile d’y accéder.

Vous devez d’abord arriver à la plage de Pokonji Dol, également l’une des meilleures plages de Croatie, et où vous pouvez vous pré baigner. Ensuite, vous devrez continuer à marcher jusqu’à ce que vous atteigniez ce havre de paix. Si vous avez faim, ne vous inquiétez pas, il y a un restaurant connu sous le nom de Robinson Beach tout près.

Lumbarda, et Korcula

On dit que Korcula a vu la naissance de Marco Polo en 1254. Il n’y a pas de preuve de cette naissance, mais ce qui est prouvé, c’est que cette île est un véritable paradis. En plus de ses centres urbains, il y a des plages comme celle de Lumbarda. C’est la plus célèbre de l’île, à seulement 6 kilomètres de Korcula. C’est le meilleur endroit pour se reposer tout en prenant un poisson frais et une bière fraîche au bar de la plage.

Punta Rata, à Brela

À Brela, nous rencontrons Punta Rata. Avec ce curieux nom, nous trouvons l’une des meilleures plages de Croatie, parfaite pour la plongée en apnée. Il se trouve à environ 10 minutes de route au nord de la ville de Makarska et, grâce à sa forme pointue, il peut nous rappeler le rat Zlatni mais en miniature.

Loney Bay, en Rovinj

Pour terminer notre liste des meilleures plages de Croatie, nous allons à Rovinj, un paradis pour les touristes. C’est sans aucun doute l’une des destinations les plus importantes de la côte croate, et bien sûr, elle possède également certaines des plages les plus connues. Par exemple, nous avons Loney Bay, une plage tranquille idéale pour y aller avec les enfants. Il est situé dans le parc naturel près de Rovinj. Vous pouvez laisser votre voiture à la porte et marcher 5 minutes dans le parc jusqu’à ce que vous atteigniez ses eaux.

Il est évident qu’ils ne sont qu’un échantillon de ce que l’on peut trouver en Croatie. Il y a beaucoup plus de plages, certaines plus célèbres, mais aussi plus fréquentées par les touristes. De toute façon, en Croatie, il y a du soleil et des côtes pour tous les goûts.

Lire la suite