Voyage en Afrique

Afrique du Sud : s’organiser un voyage ornithologique

Depuis quelques années, il est possible de remarquer un certain intérêt des personnes pour l’ornithologie. Les amoureux des oiseaux n’hésitent pas à réaliser différentes expéditions pour pouvoir les admirer. Ainsi bon nombre d’entre eux se livrent à l’Avitourisme. Il existe actuellement un grand nombre de destinations de par le monde pour observer de près plusieurs milliers d’espèces d’oiseaux. Il peut s’agir aussi bien d’espèces communes que d’espèces menacées ou en voie d’extinction. L’Afrique du Sud fait partie des zones les plus prisées pour différentes raisons. Vous souhaitez vous lancer dans un voyage ornithologique ? Vous comptez pour cela voyager en Afrique du Sud ? Voici quelques informations utiles pour vous aider à organiser votre expédition.

Petit rappel sur le voyage ornithologique

Le voyage ornithologique peut se définir comme un séjour ou une excursion dont le but est d’observer les oiseaux sauvages dans leur milieu naturel. Il est destiné aux personnes passionnées par les oiseaux ou encore les amoureux de la nature. Ceux-ci partent à la découverte de la faune pour admirer ces animaux à ailes. Il ne s’agit pas d’un simple voyage, mais d’une expédition encadrée. En effet, les personnes sont généralement assistées par des guides spécialisés en ornithologie. Le voyage ornithologique, c’est aussi une formule de voyage proposée par certaines agences d’Avitourisme. Il comprend l’accompagnement des participants et l’hébergement et est proposé dans plusieurs pays du monde. Il est effectué en règle générale dans des sites protégés, où vivent les oiseaux les plus rares.

Quels sont les avantages d’un voyage ornithologique ?

Participer à un voyage ornithologique offre de nombreux avantages non négligeables. Cette démarche permet avant tout de découvrir une science, l’observation des oiseaux. Ce type d’expédition ne demande pas de compétences particulières. Il sert à vous faire observer différentes espèces d’oiseaux étonnants. Vous pouvez aussi lors du séjour découvrir quelques oiseaux rares. Leur observation vous permet de mieux les comprendre et d’en savoir plus sur leur mode de vie. Le voyage ornithologique permet également de découvrir certaines espèces endémiques d’oiseaux. Vous pouvez ainsi en savoir davantage sur les espèces en voie d’extinction. En général, le fait de mieux les connaitre vous permet d’entrevoir les démarches à effectuer pour les protéger. Cela vaut aussi pour les autres types d’animaux, qu’ils soient menacés ou non.

Pourquoi opter pour l’Afrique du Sud pour votre voyage ornithologique ?

Avant de partir pour un voyage ornithologique, il est important de bien choisir le lieu de destination. L’Afrique du Sud constitue un choix judicieux grâce à ses 50 espèces d’oiseaux endémiques, mais également près de 880 espèces observées. Ce pays d’Afrique est connu pour sa biodiversité riche. Il fait notamment partie du Top 10 des lieux les plus riches en la matière. Il est aussi un des pays les plus visités au monde à cause de ses parcs et réserves naturelles. En partant en voyage en Afrique du Sud vous êtes assuré de découvrir de nombreux spots de qualité. Vous pourrez, par exemple, apprécier la savane du Limpopo au nord de Pretoria, la région du Kwazulu-Natal, la région de Mpumalanga, le sanctuaire ornithologique Zaagkuilsdrift, les hauts plateaux de Wakkerstroom ou encore Lesotho. Le pays regroupe un bon nombre d’espèces telles que le Calaos à bec noir, le Circaète à poitrine noir, les Francolins du Natal et de Swainson, l’Alouette de Rudd et le Pipit à gorge jaune. Sans oublier le Bulbul à tête brune, l’Anserelle naine, la Pintade de Pucheran, l’Aigle martial, le Pygardue vocifère, le Martin-pêcheur géant, les vautours africains et bien d’autres espèces volatiles.

Comment bien préparer et réussir votre voyage ornithologique en Afrique du Sud ?

Un voyage ornithologique notamment en Afrique du Sud doit être bien préparé. Vous devez vous organiser afin que l’expédition s’effectue dans les meilleures conditions. Observer les oiseaux est avant tout une activité de terrain. Se faisant, il est important lors d’un voyage ornithologique de se procurer avant toute chose une liste des oiseaux que vous pourrez découvrir dans le pays. Les listes sont généralement disponibles auprès des organismes environnementaux ou des organisateurs de festivals. Vous devez également penser à bien vous habiller en fonction du climat et des températures de la région à visiter. S’habiller confortablement et chaud est recommander. Vous devez aussi apporter le matériel de base nécessaire aux observations d’oiseaux (liste de contrôle, carnet d’identification d’oiseaux, jumelle, tenue de pluie, veste, équipements électroniques). Bien entendu, il est préférable d’investir dans un sac d’ornithologie. Cela vous permettra d’apporter votre matériel, mais aussi vos casse-croutes et boissons. Pour ce qui est du voyage proprement dit, vous pouvez solliciter les agences spécialisées dans le tourisme de nature et d’aventure. Pour mieux réussir votre  voyage ornithologique, certaines directives peuvent vous aider à réussir vos observations d’oiseaux. Vous devez avant tout être patience et écouter attentivement les bruits qui peuvent signifier la présence d’oiseaux à proximité de votre localisation. Il faut également éviter les chuchotements, car les oiseaux sont des animaux très sensibles aux bruits sifflants. Vous pouvez parler normalement si vous avez besoin de discuter avec les autres personnes de l’expédition. Il faut aussi penser à observer les oiseaux plus tôt dans la journée. Les animaux sont plus actifs lorsqu’il fait plus frais. Porter des habits aux couleurs vives est généralement à proscrire. Ce type de vêtements peut effrayer certaines espèces.

Lire la suite

Destination Mali : voyage au pays de l’or blanc

Niché entre les régions sahéliennes et sahariennes, le Mali regorge de richesses inestimables. La rivière Niger y coule, fonctionnant comme l’artère du pays. La section inondée périodiquement par la rivière laisse place à des terres fertiles et pâtures pour les animaux d’élevage. Pendant des siècles, des caravanes du Nord de l’Afrique traversaient le désert du Sahara pour croiser d’autres voyageurs à Tumbuktu. Mali est également connu pour son architecture, ses mosquées. La région du Dogon, située dans un escarpement au centre du pays, est une importante destination touristique. Un voyage au Mali vous fera découvrir les Bambara, le groupe ethnique prédominant, mais également d’autres groupes comme les Fullani, les Dogon et les Tuareg. Cap alors sur Mali connu sous le pays de l’or blanc.

Petit mot sur Mali

S’étendant sur 770 600 miles carrés, Mali est un pauvre, mais beau pays de l’Afrique de l’Ouest avec une incroyable histoire. Il s’agit d’un pays aux multiples richesses dont son or blanc le coton et ses textiles colorés.

Une économie centrée sur le coton

Un voyage au Mali est une découverte des champs de coton à perte de vue. En effet, la culture de coton est une vieille activité malienne. Elle a été imposée par le régime colonial. Une agence (Compagnie Malienne de Développement des Textiles) ne se contentait pas des stades cultivés, collectés et ginning (traitement du coton dans des aspirateurs pour réduire l’humidité). La CMDT encourage les agriculteurs à augmenter leur production (de 200 kg à 1 600 kg), en limitant les surfaces cultivées et l’usage de fertilisants. Les agriculteurs ont, par la suite, compris que les fertilisants produits par les cotons pouvaient être utilisés pour la culture de maïs. Les revenues seront investies pour augmenter le troupeau comme une forme d’économies. Elles seront utilisées pour acquérir des bœufs ou des matériels pour l’agriculture. Entre 1984 et 1997, dans la région de Sikasso, les surfaces cultivées ont augmenté de 1 à 3 hectares. L’agriculture à Mali emploie environ 70 % de la population dont 40 % de la population rurale dépendent de la culture de coton. Cette production est l’un des piliers des exports du pays. Malgré sa place parmi les pays les plus pauvres la production de coton ne cesse d’augmenter rapidement. L’économie fragile du Mali ainsi que sa politique restrictive sur les exports-imports, n’a pas empêché l’essor de cette filière. Depuis, le gouvernement malien a commencé activement à promouvoir la production de coton en 1995. Cette alternative a permis au pays de se hisser au premier rang des producteurs de coton africains en 2003. Le BCI (Better Cotton Initiative) travaille au Mali avec principal objectif la durabilité de la production future. Ainsi, durant la campagne 2017-2018, le Mali a produit 6000 tonnes métriques de coton sur 14 000 hectares. Pour chaque hectare, ils investissent plus de 100 000 CFA (environ 150 euros ou 170 $). Après la récolte, ils remboursent l’investissement et obtiennent 15 000 CFA de bénéfice. Mais pour obtenir ce profit, la qualité du coton doit être irréprochable.

La qualité avant tout

Le voyage à Mali vous mène à, un village où des experts forment des techniciens. Ils choisissent des paniers ou des sacs en coton pour préserver la qualité des boules de coton cueillies. Depuis la récolte à la transformation, chaque étape de la production est suivie minutieusement à la loupe. Les cultures se passent de juin à juillet et la récolte, d’octobre à janvier. Pendant cinq mois, des milliers de villageois descendent aux champs, munis de leur petit sac, pour récolter leur or blanc.

 Le textile Malien

Mali, ville célèbre pour son agriculture, son architecture, ses villages, mais également son marché avec ses tissus colorés. Le brocade malien, le tissu éclatant, nuancé de couleurs est le fruit de « couturières » maliennes. Elles travaillent durant plusieurs heures pour obtenir ce tissu qui s’arrache sur les marchés européens et asiatiques. Issu de coton 100 % malien, ce tissu est également devenu le top choix des Africains de l’est. Le secteur de travail de la brocade emploie plus de 250 000 personnes dans la capitale, Bamako. Ce secteur a survécu malgré la crise militaire et politique de 2012. Abdoulaye Sanoko, Directeur général de l’Agence de la promotion de l’exportation malienne explique cette ascension. « Lorsque les investisseurs ont déserté Mali, nous avons cherché d’autres débouchés », affirme-t-il avec fierté. La nature informelle du secteur fut un avantage. Les femmes n’ont qu’à prendre le bus et acheter les produits aux villes voisines. La vente de ces textiles décolle et le directeur se fixe également l’ambition d’augmenter les ventes futures. Néanmoins, pour les yeux non expérimentés, la texture et les dimensions des différents tissus peuvent sembler être les mêmes. Les Maliennes tiennent à signaler qu’ils existent des contrefaçons. Le bazin, ou brocade malien se distingue des autres, car ils reflètent la culture malienne, par ses différents motifs.

Lire la suite

Les parcs incontournables en Ouganda, la perle d’Afrique qui ravit les amateurs de joyeux naturels

L’Ouganda est divisé entre divers paysages : forêts de bambous, cultures agricoles, savanes, volcans et lacs. Mais, il impressionne surtout pour ses parcs les plus reculés du continent pour partir à l’aventure. De  nombreux animaux habitent ces parcs, dont les fameux big five. Par où commencer votre visite en Ouganda ?

Visiter la forêt impénétrable de Bwindi

L’Ouganda est l’un des rares pays de l’Afrique qui a su préserver sa richesse naturelle. Il compte de nombreuses forêts, dont celle de Bwindi. C’est une destination très intéressante pour les aventuriers. Que diriez-vous d’un trek au cœur de cette forêt sauvage ? Voyager en Ouganda vous donnera l’occasion de rencontrer les gorilles des montagnes. Notez toutefois qu’il s’agit d’une forêt immense et pluvieuse. Elle se trouve à la frontière du Rwanda et se situe entre 1160 et 2600 m d’altitude. La forêt elle-même est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle a un écosystème très riche et abrite diverses espèces endémiques. On y trouve de nombreux oiseaux endémiques comme l’Eurylaime de Grauer. Le trek dure environ 2 à 6 heures de marche. Vous devez donc bien vous équiper. Par ailleurs, une fois enfoncée dans la forêt, vous allez rencontrer les gorilles des montagnes. Toutefois, vous ne devez pas les approcher pendant plus d’une heure pour les protéger. Quel éblouissement que d’assister à une véritable vie de famille de ces primates ! La famille mange ensemble des feuilles de bambous. Les femmes câlinent leurs bébés. Ensuite, grimpez sur les sommets de Nkuringo pour admirer le coucher de soleil.

Visiter le parc national Queen Elizabeth

Qui dit Afrique dit safari. Et l’Ouganda ne fait pas exception à la règle. Envie de découvrir les animaux du safari ? Ce parc vous invite dans un décor assez particulier pour voyager en Ouganda. Il est formé d’immenses lacs de cratère. Le parc abrite une faune ornithologique unique au monde. La reine Elizabeth est venue visiter le parc en 1954. D’où son appellation « parc national Queen Elizabeth ». Entre les lacs de cratère, la forêt de Kibale et la vallée du Grand Rift, vous avez un parc exceptionnel. Les oiseaux séjournent le long du canal de Kazinga, entouré des lacs Edward et Georges. C’est le deuxième parc ornithologique le plus grand du continent africain. Mais, il n’y a pas que les oiseaux dans ce parc. Vous y trouverez également des hippopotames et des crocodiles du Nil. Vous pouvez les rencontrer lors d’une croisière sur le fleuve. Dans le secteur sud du parc, vous trouverez les lions arboricoles qui grimpent dans les branches des sycomores. Enfin, vous pouvez croiser une espèce de gazelle que sont les kobs d’Ouganda. Tous ses animaux forment un spectacle à couper le souffle devant un paysage unique en son genre : une forêt tropicale, une savane couverte d’euphorbes et d’acacias ainsi que des collines.

Le parc national de Murchison Falls

Après une virée en safari, on change un peu de décor dans un parc avec une chute d’eau aussi merveilleuse qu’imposante. Les chutes du Murchison sont tout simplement spectaculaires. Vous pouvez marcher jusqu’au sommet des cascades pour contempler les paysages environnants. En faisant une randonnée au cœur du parc, vous serez bercé entre chant d’oiseaux et bruit du fleuve qui s’écoule. Profitez d’une croisière sur le Nil Victoria pour admirer les animaux qui viennent s’abreuver sur les rives. Vous aurez l’occasion de rencontrer les fameux big five que sont les éléphants, les léopards, les lions, les buffles et les girafes de Rotshchild. Ce n’est pas tout, d’autres espèces comme les crocodiles du Nil et les hippopotames fréquentent également le parc. Si une balade sur l’eau ne vous tente pas, vous pouvez choisir de parcourir le parc sur la terre ferme à bord d’un 4×4. Si vous cherchez à vous aventurer dans une végétation luxuriante, verte et arrosée par un fleuve, tout en découvrant les différents animaux de la savane au cœur de l’Afrique, le parc Murchison Fallas est l’endroit idéal pour vous.

Visiter le sanctuaire de Ziwa

Parmi les espèces que vous ne voyez qu’en Afrique figurent les rhinocéros blancs. Si vous voulez les rencontrer, vous devez voyager en Ouganda. Il faut noter que les rhinocéros sauvages ont été exterminés totalement depuis 1982. On les exploitait pour leurs cornes qui auraient des pouvoirs mystiques. Mais, vous pouvez toujours venir contempler les rhinocéros blancs dans le refuge de Ziwa. C’est une réserve privée qui est actuellement gérée par l’ONG Rhino Fund Uganda. Vous ne trouverez pas tout un peuple de rhinocéros blanc, mais simplement quelques spécimens inoffensifs et pacifiques. Comme tous les autres parcs de l’Ouganda, celui-ci abrite bien d’autres animaux du safari pour ne citer que les hippopotames, les crocodiles et les oribis. Ces rhinocéros sont élevés dans cette réserve pour sauver l’espèce. Les pisteurs accompagnent la population de la réserve en vue d’une reproduction. Plus tard, on peut envisager une réintroduction de ces espèces dans leur milieu de vie naturel.

Lire la suite

Madagascar – Les Tsingy du parc Bemaraha

La spectaculaire forêt minérale de Tsingy se trouve dans le parc national de Bemaraha sur la côte ouest de Madagascar. Tsingy est le mot malgache pour dire « marcher sur la pointe des pieds » et le labyrinthe presque impénétrable des aiguilles calcaires justifie ce nom.

Lire la suite

Tunisie – Plage des hôtels à Hammamet

En centre ville, un plus au sud de la plage publique, se succèdent les hôtels et leur plage privée. Il s’agit de la partie de la ville d’Hammamet qui constitue la station balnéaire avec les touristes et les activités nautiques qui vont avec…

Lire la suite

Tunisie – Sidi Bou Said

Sidi Bou Said est une magnifique ville juste au nord de Tunis, située au sommet d’une falaise abrupte surplombant la Méditerranée. Les rues pavées sont bordées de boutiques d’art, d’échoppes de souvenirs et de cafés. La ville tire son nom d’une figure religieuse musulmane qui a vécu là-bas, Abou Saïd. La ville elle-même est une attraction touristique : l’utilisation des couleurs bleues et blanches dans toute la ville lui donne un charme particulier. Les portes bleues richement décorées sont caractéristiques de cette ville. Sidi Bou Saïd a inspiré des artistes comme Paul Klee et l’écrivain André Gide.

Il y a de très beaux restaurants et des cafés avec d’excellentes vues (dont le très connu Café des Délices). Ce lieu est un incontournable de la Tunisie, très facile d’accès depuis Tunis en TGM, ce qui fait qu’il est très fréquenté par les touristes des stations balnéaires, avec des tarifs parfois excessifs notamment dans les cafés avec panorama…

Lire la suite

Seychelles – Port Launay

Peut-être l’une des plages les plus belles sur Mahé et l’une des meilleures pour la nage. Elle est bien protégée avec des rochers de granit superbes sur les deux côtés avec un sable très fin.

Lire la suite

Seychelles – Anse Intendance

La plage de l’Intendance célèbre dans le sud de Mahé offre un demi kilomètre de poudre de sable blanc et des vagues impressionnantes. Il n’y a pas de barrières naturelles de sorte que les vagues sont beaucoup plus grandes que la plupart des autres plages autour de l’île.

Lire la suite

Maroc – Plage d’Essaouira

Il y a une magie particulière à Essaouira : les remparts de contes de fées, les volets bleus, les maisons blanchies à la chaux et le port de pêche de charme y sont pour quelque chose. Et cette ville a conservé une ambiance relaxante qui en fait une des stations balnéaires les plus décontractées du Maroc.

Lire la suite

Réunion – Plage de Grande Anse

Cette magnifique plage (peut-être la plus belle de l’île de la Réunion) est située à une dizaine de kilomètres au sud de Saint Pierre.

Lire la suite

Seychelles – Anse Royale

Anse Royale est la plus longue plage de Mahé et probablement la deuxième plus populaire. Elle se trouve dans une baie étirée, avec les cocotiers qui la protègent du vent.

Lire la suite

Cap Vert – Plage de Boa Vista

Boa Vista est avant tout une île, avec un mélange de racines de portugaises, brésiliennes et africaines. Boa Vista signifie « belle vue » en portugais, et les voyageurs ne manqueront pas d’en profiter. Boa Vista, petite île presque désertique, a des airs de Sahara avec ses grandes dunes. Avec la différence majeure que ce sont de magnifiques eaux turquoises qui vous attendent au bout des plages de sable blanc.

Lire la suite

Seychelles – La vallée de Mai

Située sur l’île granitique de Praslin, la Vallée de Mai est une zone 20 hectares de forêt de palmiers sur laquelle le temps n’a pas eu d’emprise et qui reste largement identique depuis les temps préhistoriques.

Lire la suite

Madagascar – La forêt épineuse de Berenty

La réserve de Berenty est le meilleur endroit pour voir des lémuriens dans leur lieu d’habitation naturel. Créée il y a 70 ans, la réserve est une petite zone au milieu de ce qui était autrefois la forêt épineuse. Elle est maintenant en grande partie une mer de champs de sisal.

Lire la suite

Madagascar – Nosy Komba

Nosy Komba, est le trait d’union entre Nosy Be, l’île la plus célèbre de Madagascar d’un point de vue touristique, et la partie continentale de Madagascar.

Lire la suite

Réunion – Piton de la Fournaise

Situé dans le sud-est de la Réunion, le Piton de la Fournaise est l’un des volcans les plus actifs du monde. La première éruption remonte à 50 000 ans environ, et plus de 300 éruptions ont lieu depuis 17ème siècle, la plus récente avec une intensité importante a eu lieu en 2007.

Le Piton de la Fournaise s’élève à environ 2631 mètres de hauteur et, depuis 1980, est constamment surveillé par les experts du volcan, au cas où une évacuation des résidents et des touristes serait nécessaire. Les 800.000 habitants de l’île de la Réunion ont appris à vivre avec les aléas d’un volcan actif.

De nombreuses visites guidées et promenades sont possibles, et le volcan est sans aucun doute le site touristique le plus populaire de la Réunion. C’est en fait relativement facile de marcher jusqu’en haut de la montagne et c’est le moyen de découvrir un paysage spectaculaire et inoubliable. Un tour en hélicoptère est aussi un moyen impressionnant de découvrir le cratère. C’est en tous les cas un passage obligé si vous allez à la réunion.

Lire la suite

Ile Maurice – Flic en Flac

Flic en Flac a tiré son nom d’une ancienne expression néerlandaise «Flaak Fried Landt » qui signifie littéralement « Pays libre et plat. » Non loin de la capitale de Port Louis, il s’agit d’une belle plage pour la baignade et la plongée. Sa situation géographique est idéale pour admirer des couchers de soleil grandioses.

Au regret de certains locaux qui auraient voulu conserver un esprit plus écologique, Flic en Flac fait l’objet d’une exploitation touristique relativement importante avec des centaines de locations qui ont été construites.
Pour ou contre le développement, il faut reconnaître que Flic-en Flac est magnifique. La plage s’étend sur plus d’1 km le long de la côte avec un sable blanc et une eau bleu profonde.

Lire la suite

Guide de voyage pour les Seychelles

SOMMAIRE

  • Quand partir aux Seychelles ?
  • Quelles températures et pluviométrie aux Seychelles ?
  • Quel est le voyage le moins cher pour les Seychelles ?
  • Que faire aux Seychelles ?
  • Quelles sont les plus belles plages aux Seychelles ?
  • Où se trouvent les Seychelles ?
  • Découvrir les Seychelles en photos
  • Pour en savoir plus

Lire la suite

Bali : plages et soleil à volonté sur l’ile des dieux

Située en Indonésie, Bali est une destination de rêve aux mille paysages. Elle s’étend sur une superficie totale de 6 000 km2. C’est l’île la plus visitée de l’archipel indonésien avec ses paysages de rizières, ses montagnes, ses volcans ainsi que ses plages de sable blanc ou volcaniques. Outre ce tableau idyllique, l’île des dieux est aussi l’endroit idéal pour faire de la randonnée pédestre ou en vélo.

Lire la suite

L'Afrique voyage au soleil

L’Afrique : meilleure destination pour voyage au soleil

A moins de vivre dans un pays chaud, les vacances d’hiver ou de printemps riment souvent avec la grisaille. Pour sortir de cette routine qui peut très vite ennuyer il n’y a rien de tel qu’une petite évasion dans un pays ensoleillé. Berceau de l’humanité, l’Afrique est un véritable paradis qui vous réservera plein de surprises. Mais où aller pour assouvir vos envies de découverte ?

Lire la suite

Tunisie – Le musée Bardo

Le Musée Bardo, établi dans un ancien palais beylical, est le plus ancien et le plus important des musées tunisiens. Agrandi régulièrement pour accueillir une collection d’objets de plus en plus importante, ce musée raconte l’histoire de la Tunisie depuis la préhistoire jusqu’à la période contemporaine en passant par les périodes puniques, romaines, paléochrétienne et byzantine.

Lire la suite

voyage à Madagascar

Guide de voyage pour Madagascar

Un voyage à Madagascar promet d’être une expérience passionnante. La faune de Madagascar est parmi les plus impressionnantes dans le monde en termes de diversité et d’abondance. Nulle part ailleurs vous pourrez voir plus de 70 variétés de lémuriens (dont un qui pousse des cris ressemblant à s’y méprendre à une sirène de police ou une baleine selon les références), des caméléons les plus grands du monde, mais aussi les plus petits du monde….

Lire la suite

voyage pour le Cap Vert

Guide de voyage pour le Cap Vert

Au large des côtes de l’Afrique de l’Ouest, juste en face du Sénégal, une série d’improbables îles volcaniques compose la république du Cap-Vert. Bien que petit en superficie, le Cap-Vert, composé exactement de neuf îles principales habitées, abrite une profusion remarquable de paysages : la plupart des îles (Santiago, Sao Vicente, Santo Antao, Sao Nicolau, Fogo et Brava) sont accidentées et montagneuses; trois (Sal, Maio et Boa Vista) sont plates avec de vastes plages de sable blanc.

Lire la suite

partir-en-Tunisie

Guide de voyage pour la Tunisie

La Tunisie est suffisamment diversifiée pour répondre aux souhaits de tous les types de voyageurs : que vous soyez amateurs de soleil, avides d’histoire, fan d’aventure, la Tunisie est un mélange réussi de ces petites choses qui rendent l’Afrique du Nord si séduisant : de superbes plages, des paysages désertiques spectaculaires et une richesse de sites historiques datant de près de 3.000 ans, lorsque la ville antique de Carthage dominait la totalité de la Méditerranée occidentale.

Lire la suite

vacances-en-Seychelles

Guide de voyage pour les Seychelles

Vous prévoyez un voyage aux Seychelles? Quelle chance vous avez ! Mère Nature a été très généreuse avec ces 115 îles éparpillées dans l’océan Indien. Les plages restent indéniablement la principale attraction pour de très bonnes raisons : imaginez des rubans exquis de sable blanc baignés par les eaux topaze entourées par les collines luxuriantes…

Lire la suite

partir-en-maroc

Guide de voyage pour le Maroc

Le Maroc exerce une fascination immédiate et durable. A seulement quelques heures d’avion de la France, ce pays possède une histoire mêlée de culture française et espagnole, et surtout une riche culture avec des racines plus lointaines : la grandiose ville de Fès, une des plus belles villes arabes, incarne la puissance de l’empire marocain à l’époque où il s’étendait du Sénégal au nord de l’Espagne.

Lire la suite