Visiter les villages les plus enchanteurs de la Costa Brava

Du côté nord, à une demi-heure de Barcelone, s’étend la magnifique Costa Brava, où l’on trouve quelques-unes des plus belles plages de la péninsule ibérique. Que vous partiez en vacances à Barcelone ou que vous y restiez plus longtemps, vous devez prendre le temps de visiter la région appelée Empordà : ses habitants, ses paysages et son histoire la rendent unique. Avec cet article, trouvez quelques conseils et informations supplémentaires sur les plus beaux villages de la Costa Brava.

Platja d’Aro et Palamós, la vie et le plaisir

En partant de Barcelone pour la France, la première ville que vous trouverez est Platja d’Aro. Elle accueille les vacanciers de Barcelone et de Gérone sur ses vastes plages de sable, semblables à celles de Barcelone. Ce petit village est particulièrement animé et amusant en été, avec ses nombreux clubs et discothèques. En remontant la côte, vous trouverez Palamós, avec ses longues plages et ses calas. Il se caractérise par le charme d’un village de pêcheurs (bien que certains de ses grands bâtiments aient tendance à gâcher sa beauté). En été, vous pouvez vous baigner à Cala Castell, puis vous rendre à Cala Corb, Cala Estreta et S’alguer. Il faut environ une demi-heure pour les atteindre, mais cela en vaut absolument la peine.

Llafranc et Calella de Palafrugell, villages enchantés

Poursuivez vers le nord jusqu’à ce que vous découvriez les villages de Llafranc et de Calella de Palafrugell. Ces deux villages de pêcheurs qui valent vraiment la peine d’une promenade nocturne, et sont célèbres pour les concerts des Habaneres qui s’y déroulent. De plus, à Llafranc, il est vivement recommandé de vous rendre au phare de Sant Sebastià pour profiter d’une vue imprenable, ou de visiter les jardins botaniques du Cap Roig. Ces lieux restent encore à l’abri du tourisme de masse, résistent à la spéculation immobilière et regorgent de petites calas sur la Méditerranée. Dans Llafranc, Joan Manuel Serrat a écrit la célèbre chanson “Méditerranée”. De là, en suivant une route sinueuse, vous atteindrez Tamariu, un village qui conserve l’apparence et le charme d’un village de pêcheurs.

Begur, Pals et Petratallada, lieux historiques

Au nord, vous trouverez Begur, l’un des plus beaux villages de la Costa Brava, avec les meilleures plages de la Comarca du Baix Empordà. Il vaut la peine de visiter le château de Begur et de se promener dans les cinq tours de défenses construites au XVIe siècle contre les pirates. Il est aussi envisageable de se baigner dans les eaux cristallines de Cala Fonda et d’Aiguablava. À deux pas de Begur, dans l’arrière-pays, se trouve le village de Pals, dont les quartiers historiques et balnéaires sont une destination très prisée des touristes, qui y passent la majeure partie de l’été. Vous tomberez amoureux de la partie médiévale de la ville, décorée de rubans et de fleurs. Dans la zone de baignade, vous trouverez la plage nudiste, au-delà d’une falaise qui la sépare de la plage de Pals. Dans les environs, le village médiéval de Peratallada mérite également une visite. Vous pourrez y déguster une excellente glace sur les terrasses du village.

L’Estartit et L’Escala, destinations touristiques

L’Estartit et L’Escala sont deux destinations purement touristiques de la zone côtière, qui sont à la fois fascinantes et belles. Vous pourrez y pratiquer de nombreuses activités, telles que la plongée dans les eaux des îles Medes, ou le tourisme culinaire dans les nombreux restaurants, réputés. Ces derniers servent la meilleure paella et le meilleur poisson de toute la côte catalane. Non loin de là, les ruines gréco-romaines des Empuries, connues pour être parmi les mieux conservées de Catalogne.

Roses et Cadaqués, à la frontière avec la France

Enfin, en arrivant presque en France, on trouve la ville de Roses, avec le golfe enchanteur du même nom. Ce n’est pas le plus bel endroit de la Costa Brava, mais il possède de nombreuses infrastructures touristiques et une très longue plage de sable, ainsi que de nombreuses calas. On compte Canyelles, L’Almadrava, Cap Norfeu, Punta Falconera, Jóncols et Montjoi. Un peu plus au nord, le long d’une route particulièrement sinueuse, se trouve Cadaqués, où souffle un vent appelé tramuntana, qui rendrait les gens un peu extravagants. L’isolement de la partie la plus septentrionale de la péninsule en fait sans aucun doute un lieu particulièrement adapté aux artistes et aux personnes seules. De telles personnalités, comme Salvador Dalí, sont les bienvenues ici. Il est également possible de visiter la maison où l’artiste a vécu.