Vacances terminées : 7 conseils pour lutter contre la mélancolie du retour

Nous ne savons pas pour vous, mais dès que nous rentrons d’un voyage, nous avons un besoin urgent : en réserver un autre tout de suite. C’est montre façon de combattre la mélancolie du retour, de retrouver plus facilement la routine et notre quotidien.

La mélancolie du retour? Comment faire face?

Après les vacances, il faut une volonté autre pour retrouver le train train quotidien. A chacun de gérer ses émotions, aujourd’hui, nous allons vous raconter comment nous faisons, cela pourrais peut-être vous être utile.

Le fait de fantasmer sur notre prochain voyage nous aide à ne pas trop souffrir pour celui qui vient de se terminer. Dès que nous mettons le pied dans l’aéroport d’arrivée, nous commençons à réfléchir à la prochaine destination et aux caractéristiques que nous voudrons qu’elle ait, nous déprimons moins de cette façon. En effet, le retour à la vie normale est un peu le prix à payer pour avoir passé des moments agréables, on sait tous que la vie est loin d’être un long fleuve tranquille.

Nous avons découvert que cette mélancolie a un nom, et qu’elle s’appelle le stress du retour. Comment y faire face ? Nous essayons d’intégrer un peu de vacances dans la routine quotidienne pour maintenir le bien-être atteint sur la route, même à la maison. Voici quelques conseils que nous recommandons.

Nos conseils

– Ramener les bonnes habitudes des vacances à la maison: L’un des plus beaux souvenirs de nos vacances à Formentera sont les longs petits-déjeuners que nous avons pris dans notre “casita” entourée par la nature. Habituellement, pendant l’année, notre petit déjeuner est un café debout dans la cuisine. Une des bonnes habitudes que nous nous sommes promis d’emporter chez nous, pour combattre la mélancolie du retour, est justement celle-ci : prendre le petit déjeuner ensemble le matin. Ils ne seront peut-être pas aussi longs que ceux de Formentera, mais au moins ils ne seront plus aussi fugaces.

– Consacrer du temps: L’une des choses que nous aimons dans les vacances, c’est la possibilité de passer du temps de qualité ensemble. Pour combattre la mélancolie du retour, nous essayons d’organiser un week-end pour recréer ces moments de temps infini que seules des vacances peuvent vous offrir. S’il n’est pas possible de prévoir un week-end dans l’immédiat, un pique-nique peut être organisé près de chez vous.

– Pratiquer une activité solitaire: A la fin de l’été, quelqu’un chantait. Mais les jours sont encore longs et c’est le bon moment pour continuer à fabriquer la moto. Nous essayons de nous permettre des promenades en plein air, en profitant du soleil, et cela nous aide à maintenir cet état de bien-être que seules des vacances peuvent me procurer. Nous pouvons aussi nous laisser aller dans l’histoire d’un roman que nous avons laissé avant notre départ et nous retrouvons nos personnages préférés. Ou nous commençons d’autres livres qui peuvent égayer notre journée. Le sport en activité solitaire ou collective est aussi un bon moyen de se dépenser et d’oublier le stress de tous les jours.

– Profitez-en pour voir vos amis: Les amis sont les premières personnes que nous aimons voir revenir d’un voyage. Nous aimons partager nos aventures avec eux et apprendre à connaître les leurs, regarder ensemble les photos qu’on a prises, chacun de son côté. Nous revenons aujourd’hui d’une soirée fantastique passée avec notre meilleur ami. Un tour dans le centre de notre quartier habillé et plein de gens joyeux et bronzés, un dîner ensemble sous les étoiles et les histoires des semaines qui nous ont séparés nous ont donné une incroyable charge pour combattre la mélancolie de revenir.

– Améliorer l’environnement de travail: Notre bureau est notre maison. Sur la mezzanine, nous avons notre ordinateur, notre chaise ergonomique et la tasse de thé que nous avons achetée pendant nos vacances en Ecosse. De là, nous contrôlons le monde, ou plutôt notre monde. Où que se trouve votre bureau, nous vous conseillons de le rendre le plus accueillant possible afin qu’il soit un lieu créatif qui vous fasse du bien. Nous, par exemple, nous adorons le décorer avec des fleurs et des plantes succulentes, et l’encens ne manque jamais.

– Organiser des dîners à thème: Inventer de nouvelles activités est un bon moyen d’éviter la mélancolie du retour. Chaque fois que nous revenons d’un voyage, nous apportons avec nous des boissons et de la nourriture typiques. C’est notre façon de mettre la fête sur la table et de combattre la mélancolie du retour. C’était le botargo de Sardaigne, l’Ouzo de Grèce, les vins volcaniques de Lanzarote, le poisson de Bretagne. Nous aimons organiser des dîners à thème, en mangeant aux chandelles sur la terrasse, accompagnés par la brise de septembre.

– Septembre, c’est comme la veille du Nouvel An: Nous ne nous souvenons pas où nous l’avons lu, nous pensons quelque part sur le net mais, au moins pour nous, c’est vraiment comme ça : septembre est comme le réveillon du Nouvel An. En septembre, tout recommence. Une fois de plus, de nouvelles routes, de nouvelles opportunités. Nous avons travaillé longtemps avec l’école et septembre a vraiment été le début de tout, mais nous pensons que ce mois représente un nouveau départ pour tout le monde.