Les parcs incontournables en Ouganda, la perle d’Afrique qui ravit les amateurs de joyeux naturels

L’Ouganda est divisé entre divers paysages : forêts de bambous, cultures agricoles, savanes, volcans et lacs. Mais, il impressionne surtout pour ses parcs les plus reculés du continent pour partir à l’aventure. De  nombreux animaux habitent ces parcs, dont les fameux big five. Par où commencer votre visite en Ouganda ?

Visiter la forêt impénétrable de Bwindi

L’Ouganda est l’un des rares pays de l’Afrique qui a su préserver sa richesse naturelle. Il compte de nombreuses forêts, dont celle de Bwindi. C’est une destination très intéressante pour les aventuriers. Que diriez-vous d’un trek au cœur de cette forêt sauvage ? Voyager en Ouganda vous donnera l’occasion de rencontrer les gorilles des montagnes. Notez toutefois qu’il s’agit d’une forêt immense et pluvieuse. Elle se trouve à la frontière du Rwanda et se situe entre 1160 et 2600 m d’altitude. La forêt elle-même est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle a un écosystème très riche et abrite diverses espèces endémiques. On y trouve de nombreux oiseaux endémiques comme l’Eurylaime de Grauer. Le trek dure environ 2 à 6 heures de marche. Vous devez donc bien vous équiper. Par ailleurs, une fois enfoncée dans la forêt, vous allez rencontrer les gorilles des montagnes. Toutefois, vous ne devez pas les approcher pendant plus d’une heure pour les protéger. Quel éblouissement que d’assister à une véritable vie de famille de ces primates ! La famille mange ensemble des feuilles de bambous. Les femmes câlinent leurs bébés. Ensuite, grimpez sur les sommets de Nkuringo pour admirer le coucher de soleil.

Visiter le parc national Queen Elizabeth

Qui dit Afrique dit safari. Et l’Ouganda ne fait pas exception à la règle. Envie de découvrir les animaux du safari ? Ce parc vous invite dans un décor assez particulier pour voyager en Ouganda. Il est formé d’immenses lacs de cratère. Le parc abrite une faune ornithologique unique au monde. La reine Elizabeth est venue visiter le parc en 1954. D’où son appellation “parc national Queen Elizabeth”. Entre les lacs de cratère, la forêt de Kibale et la vallée du Grand Rift, vous avez un parc exceptionnel. Les oiseaux séjournent le long du canal de Kazinga, entouré des lacs Edward et Georges. C’est le deuxième parc ornithologique le plus grand du continent africain. Mais, il n’y a pas que les oiseaux dans ce parc. Vous y trouverez également des hippopotames et des crocodiles du Nil. Vous pouvez les rencontrer lors d’une croisière sur le fleuve. Dans le secteur sud du parc, vous trouverez les lions arboricoles qui grimpent dans les branches des sycomores. Enfin, vous pouvez croiser une espèce de gazelle que sont les kobs d’Ouganda. Tous ses animaux forment un spectacle à couper le souffle devant un paysage unique en son genre : une forêt tropicale, une savane couverte d’euphorbes et d’acacias ainsi que des collines.

Le parc national de Murchison Falls

Après une virée en safari, on change un peu de décor dans un parc avec une chute d’eau aussi merveilleuse qu’imposante. Les chutes du Murchison sont tout simplement spectaculaires. Vous pouvez marcher jusqu’au sommet des cascades pour contempler les paysages environnants. En faisant une randonnée au cœur du parc, vous serez bercé entre chant d’oiseaux et bruit du fleuve qui s’écoule. Profitez d’une croisière sur le Nil Victoria pour admirer les animaux qui viennent s’abreuver sur les rives. Vous aurez l’occasion de rencontrer les fameux big five que sont les éléphants, les léopards, les lions, les buffles et les girafes de Rotshchild. Ce n’est pas tout, d’autres espèces comme les crocodiles du Nil et les hippopotames fréquentent également le parc. Si une balade sur l’eau ne vous tente pas, vous pouvez choisir de parcourir le parc sur la terre ferme à bord d’un 4×4. Si vous cherchez à vous aventurer dans une végétation luxuriante, verte et arrosée par un fleuve, tout en découvrant les différents animaux de la savane au cœur de l’Afrique, le parc Murchison Fallas est l’endroit idéal pour vous.

Visiter le sanctuaire de Ziwa

Parmi les espèces que vous ne voyez qu’en Afrique figurent les rhinocéros blancs. Si vous voulez les rencontrer, vous devez voyager en Ouganda. Il faut noter que les rhinocéros sauvages ont été exterminés totalement depuis 1982. On les exploitait pour leurs cornes qui auraient des pouvoirs mystiques. Mais, vous pouvez toujours venir contempler les rhinocéros blancs dans le refuge de Ziwa. C’est une réserve privée qui est actuellement gérée par l’ONG Rhino Fund Uganda. Vous ne trouverez pas tout un peuple de rhinocéros blanc, mais simplement quelques spécimens inoffensifs et pacifiques. Comme tous les autres parcs de l’Ouganda, celui-ci abrite bien d’autres animaux du safari pour ne citer que les hippopotames, les crocodiles et les oribis. Ces rhinocéros sont élevés dans cette réserve pour sauver l’espèce. Les pisteurs accompagnent la population de la réserve en vue d’une reproduction. Plus tard, on peut envisager une réintroduction de ces espèces dans leur milieu de vie naturel.