Le top 10 des endroits à visiter en Pologne !

La Pologne a été lourdement punie par l’histoire biblique de l’Europe. Cependant, le pays offre toujours un héritage médiéval passionnant et incroyable. C’est pourquoi, dans Le voyageur heureux, nous allons nous y rendre à cette occasion. Parmi ses rues, il y a des places historiques qui vous laisseront la bouche ouverte, une grande vie culturelle et moderne accompagnée d’une révision de l’histoire européenne que nous ne devrions jamais oublier. Vous voulez savoir ce qu’il faut voir en Pologne ? Rejoignez-nous dans ce voyage à travers les reliques de ce pays. Voici les dix lieux incontournables qui vous attendent en Pologne.

Que voir en Pologne : 10 endroits à ne pas manquer

1. Le château de Wawel

L’histoire raconte que Smok Wawelski ou le Dragon de Wawel vivait à l’intérieur d’une colline sur les rives de la Vistule. Chaque jour, le dragon sortait de sa tanière, tuait des paysans et dévorait du bétail, alors le roi Krak offrait la main de sa fille, la princesse Wanda, à celui qui tuerait le dragon.

De nombreux chevaliers ont perdu la vie dans cette tentative, jusqu’à ce qu’un cordonnier s’avance. Il a habilement farci un agneau avec du soufre et l’a laissé devant la tanière du dragon, et lorsque le dragon est sorti de sa tanière, furieux, il l’a mangé. Il a eu tellement soif qu’il est descendu à la rivière et après avoir bu la moitié de la Vistule a explosé. Le cordonnier épousa la princesse et ils vécurent heureux. Il s’agit de la célèbre légende du dragon du Wawel et, selon cette légende, le château du Wawel est construit au sommet de la colline où vivait le dragon.

Le château royal du Wawel est une fortification de style Renaissance qui a près de mille ans d’histoire. Il a été le siège des rois de Pologne du Moyen Âge jusqu’au XVIIe siècle, lorsque la capitale de la Pologne a été transférée à Varsovie. À l’intérieur de l’enceinte se trouve la cathédrale Saint-Venceslas qui était le lieu de couronnement des rois de Pologne et la chapelle Sigismond qui abrite les tombes des rois de Cracovie.

2. Mines de sel de Wieliczka

Il faut descendre 380 marches sur une pente pour entrer dans les mines de sel de Wieliczka, une ville située à seulement 14 kilomètres de Cracovie. Ce que vous devez vous attendre à voir à l’intérieur est bien plus qu’une exploitation minière. Il s’agit d’une ville souterraine authentique et surréaliste, un labyrinthe de tunnels et de galeries de plus de 300 km de long qui ont été convertis en un impressionnant musée à voir en Pologne.

C’est à partir du 15e siècle qu’il a été possible de les visiter pour la première fois et, depuis, c’est devenu l’une des attractions touristiques les plus populaires et l’un des lieux les plus importants de la liste des choses à voir en Pologne. Les chiffres enregistrent plus d’un demi-million de visiteurs par an. Ces merveilleuses mines de sel sont également connues sous le nom de cathédrale souterraine de sel. Ils ont une profondeur de plus de 327 mètres.

3. Château royal de Varsovie

L’offre de galeries, de musées et de lieux que vous pouvez trouver à Varsovie est très large. Le château royal est une destination incontournable. Cette belle structure est un palais baroque-néoclassique qui habite la vieille ville de la capitale polonaise. Il a été la résidence officielle du roi de Pologne jusqu’en 1795. Il abrite actuellement la Fondation polonaise d’histoire et de culture, qui a créé l’actuel musée du château.

Bien qu’il ait été victime de nombreuses attaques, le gouvernement a réussi avec beaucoup de ténacité à le reconstruire en préservant son aspect original. La Grande Salle d’Assemblée, la Salle de Marbre ou la Salle des Chevaliers sont quelques-uns des endroits que vous devez visiter pendant votre séjour. Vous aurez un aperçu de l’époque splendide dans laquelle vivait le château : galeries colorées, reconstitution des espaces de l’époque, tapisseries et mobilier de l’époque.

4. Château de Malbork

Le château de Malbork est situé à 60 km de la splendide ville de Gdansk. Quelques euros et environ 50 minutes de train vous permettront de vous rendre de la gare de Gdansk à Malbork. Il s’agit du plus grand château en briques du monde et il est considéré comme l’un des plus spectaculaires de son genre. C’est également l’une des plus grandes forteresses créées en Europe. Son origine remonte à la fin du 13e siècle et a été créée par les chevaliers teutoniques, Malbork étant à l’époque la capitale de l’État.

L’histoire du château est passée de mains teutonnes à polonaises et lituaniennes. Il est ensuite tombé aux mains de la Prusse et, pendant la sanglante Seconde Guerre mondiale, il a servi de camp de concentration, où plus de 30 000 prisonniers ont été entassés sous le régime nazi. En 1945, après une bataille ardue, l’armée russe s’empare du château.

Une partie du château a été laissée en ruines après la guerre et a été restaurée dans les années 1960. Aujourd’hui, le château a été transformé en musée et fait partie de la liste des lieux incontournables de Pologne et du patrimoine mondial de l’UNESCO.

5. Parc Lazienki

En vous promenant dans la capitale polonaise, vous pourrez profiter des parcs sensationnels que possède Varsovie. L’un des plus beaux endroits que vous trouverez au cours de votre promenade est le parc Lazienki. Sans aucun doute, c’est l’un des meilleurs parcs de la liste de ce qu’il faut voir en Pologne. L’histoire de ce parc commence il y a plusieurs siècles, dans les dernières décennies du XVIIe siècle.

6. Camp de concentration d’Auschwitz

À la fin du mois de mars 1940, l’Allemagne a donné l’ordre de construire ce qui allait devenir l’un des camps de concentration les plus tristement célèbres, où les partisans d’Hitler ont tué des millions de personnes.

Situé dans la ville d’Osweicim, à environ 60 kilomètres de Cracovie, Auschwitz a la honteuse fierté d’être l’un des camps de concentration nazis où la plupart des gens sont morts. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le directeur de cet enfer, Rudolf Hoess, a été condamné à mort. Quelques minutes avant d’être exécuté par les Alliés, il soutenait encore que le meurtre en masse des Juifs était “la bonne solution”.

Aujourd’hui, vous pouvez le visiter, érigé comme un monument à la mémoire la plus douloureuse de ce pays survivant. L’importance de le préserver et de le visiter est aussi triste qu’importante : il s’agit d’empêcher que les atrocités qui s’y sont déroulées ne tombent dans l’oubli.

7. Place du marché de Cracovie

La place du marché de Cracovie est la plus grande place médiévale d’Europe. Dans sa partie centrale s’élève le bâtiment de l’ancienne bourse aux gages (Sukiennice). C’est un beau bâtiment gothique décoré de masques et surmonté d’un grenier Renaissance. Son histoire remonte à la fin du 12e et au début du 13e siècle. Au rez-de-chaussée se trouve aujourd’hui un beau marché artisanal animé, proposant des articles et des souvenirs de Cracovie. À l’étage supérieur se trouve l’une des sections du Musée national.

8. Palais de la culture et de la science

C’est une tour grandiose qui domine tout autre bâtiment à des kilomètres à la ronde. Le Palais de la culture et de la science marque le paysage de Varsovie et ne passe pas inaperçu de n’importe quel point de la ville. La hauteur de ce bâtiment est de 237 mètres. Son style architectural montre son origine soviétique dans chaque centimètre.

9. Palais Wilanew

Le palais de Wilanew est l’un des joyaux de l’art baroque à voir en Pologne, plus précisément dans sa capitale, Varsovie. Malgré la guerre et l’occupation, le palais et son jardin ont conservé leur forme originale. Ici, vous vous sentirez comme un roi ou comme le roi Jean III Sobieski, le vainqueur des Turcs à la bataille de Vienne. Le monarque, qui a gagné le surnom de Lion intrépide de la Pologne en Europe, a vécu ici avec son épouse bien-aimée Marysieka.

10. Basilique de Santa Maria

Sur la place Rynek Gàowny se trouve également la basilique Sainte-Marie, l’une des plus belles églises à voir en Pologne. De style gothique, sa construction a commencé au XIVe siècle à l’initiative de la bourgeoisie de Cracovie, qui souhaitait avoir son propre temple en dehors de la cathédrale de Wawel. Pendant près d’un siècle, la structure de la basilique Sainte-Marie et ses tours ont été érigées. Le plus curieux dans ces tours est la hauteur inégale de l’une d’entre elles, ainsi que l’éthique de son histoire.

On dit que la construction des tours a été confiée à deux frères. Alors que le frère aîné avançait à un bon rythme avec le sien, le plus jeune, qui avançait très lentement, n’était pas satisfait de son travail. Sa jalousie est telle qu’une nuit, il décide de mettre fin à la vie de son frère et de jeter son corps dans la Vistule. Peu après, repentant, il confesse son crime du haut de sa tour et se suicide. Face à une telle histoire, aucun autre constructeur n’a voulu terminer la deuxième tour et il a finalement été décidé de la laisser telle quelle, à une hauteur inférieure à celle de la première.

Depuis lors, la plus haute tour est restée une tour de guet. Chaque jour, on peut entendre un trompettiste y jouer le hejna mariacki, une mélodie reconnaissable par tous les Polonais. Elle est faite en l’honneur d’un gardien tué par une flèche pendant un siège de guerre de la ville alors qu’il soufflait dans sa trompette pour avertir les citoyens (c’est pourquoi la chanson est soudainement coupée). Impressionnant !