Idée d’un circuit de 18 jours en Nouvelle-Zélande

Pouvez-vous imaginer un endroit où, dans la même journée, vous pourriez marcher sur un glacier et vous baigner dans une plage aux eaux cristallines ? En faisant voyageant en Nouvelle-Zélande, c’est possible. Nul doute que la Nouvelle-Zélande est un paradis à découvrir : plages paradisiaques, fjords, volcans, forêts qui remontent à l’époque des dinosaures… le tout dans une zone similaire à celle de l’Espagne et réparti sur deux grandes îles. Et pour couronner le tout, parce que la Nouvelle-Zélande est un pays si éloigné, entouré uniquement d’eau. Sa faune et sa flore ont évolué de manière unique et exceptionnelle aux confins du monde. Une nature brutale et sauvage qui ne passera pas inaperçue.

Aussi, la Nouvelle-Zélande est un pays idéal et parfaitement préparé pour voyager par la route et à votre propre rythme. Ce tourisme routier signifie qu’il existe de nombreuses sociétés de location de camping-cars avec différentes gammes dans lesquelles vous êtes sûr de trouver l’option qui convient le mieux à votre poche.

Conseils pour tracer votre itinéraire à travers la Nouvelle-Zélande

Tout d’abord, vous devez choisir ce que vous voulez voir. Une fois que vous l’avez bien compris, organiser votre itinéraire autour de la Nouvelle-Zélande en fonction de cela. Dès que vous avez pris votre décision, mettez sur une carte tous les points que vous ne voulez pas manquer et tracez votre itinéraire en vous basant sur cette carte.

Tenez compte des distances et des kilomètres que vous devrez parcourir. Votre parcours en Nouvelle-Zélande sera ainsi moins stressant et vous pourrez profiter davantage des endroits que vous visitez.

Comme nous vous l’avons déjà dit, la Nouvelle-Zélande est un pays prêt pour un voyage en voiture. Dans tout le pays, vous trouverez de nombreux équipements pour faire votre itinéraire, comme : des douches chaudes, des endroits gratuits pour passer la nuit, des supermarchés, des points d’information dans chaque endroit (iSite). Vous pouvez trouver tout cela et bien plus encore, très facilement à l’aide de l’application CamperMate, votre compagnon de voyage à partir de maintenant.

Itinéraire de 18 jours en Nouvelle-Zélande

Jour 1 – Arrivée à Auckland et voyage vers la péninsule de Coromandel

Notre itinéraire commence au nord de l’île du Nord, à Auckland.

Auckland est la ville la plus peuplée du pays et le plus grand centre économique de Nouvelle-Zélande. Nous commencerons notre voyage vers la première étape du parcours : la péninsule de Coromandel.

Mais avant de commencer le voyage, nous vous invitons à prendre une bonne photo panoramique de la ville depuis le Mont Eden. C’est l’un des 48 volcans qui entourent la ville. Quelle meilleure façon de commencer votre itinéraire en Nouvelle-Zélande ?

La péninsule de Coromandel se trouve à environ deux heures et demie d’Auckland. Nous y trouverons des plages de galets et de grandes baies où s’arrêtent des forêts luxuriantes, à côté d’une route qui longe la côte et qui relie les anciennes villes minières.

C’est un endroit tranquille pour terminer votre premier jour en Nouvelle-Zélande et profiter de la tranquillité du pays qui, soit dit en passant, vous accompagnera tout au long de votre voyage.

Jour 2 – Plateau de tournage de Cathedral Cove et Hobbiton

Les jours de votre parcours commencent tôt. La première place que nous avons pour vous aujourd’hui est la crique de la Cathédrale. Une crique où le grand protagoniste est l’arc de pierre géant, où l’eau de mer entre et sort.

Sur cette route, nous ne pouvions pas oublier une chose pour laquelle la Nouvelle-Zélande est connue dans le monde entier, la Terre du Milieu. Car c’est dans tout ce pays que Peter Jackson a enregistré la trilogie du Seigneur des Anneaux. Vous ne pouvez pas vous rendre en Nouvelle-Zélande et manquer l’une des plus grandes attractions touristiques du pays, le Hobbiton Movie Set.

Ce réalisateur kiwi a transformé la terre d’un fermier pour donner vie à Hobbiton, maison de Bilbo, Frodo et autres Hobbits. La seule façon de visiter le Hobbiton Movie Set est de passer par les Hobbiton Movie Set Tours. Vous pouvez les réserver en ligne, sur le i-site de Rotorua ou de Matamata ou au centre de billetterie du comté lui-même.

Jour 3 – Les grottes du ver luisant de Waitomo et les chutes du Maroc

Les Waitomo Glowworm Caves sont des grottes souterraines où l’on trouve des larves luminescentes. C’est un insecte ressemblant à une araignée qui rayonne de la lumière pour attirer d’autres insectes. En étant au sommet des grottes, cela donne lieu à un spectacle sans pareil, car on a l’impression d’être sous un ciel étoilé.

À environ 40 minutes des Waitomo Glowworm Caves, il y a des chutes d’eau qui vous laisseront la bouche ouverte, les chutes de Marokopa. On dit que les chutes de Marokopa sont les plus belles du pays et il suffit de voir la photo pour s’en rendre compte.

Ces chutes d’eau sont un endroit parfait pour prendre un bain et se rafraîchir si le temps le permet. Sinon, il n’en reste pas moins un plaisir pour les yeux avant de poursuivre votre itinéraire.

Jour 4 – Rotorua, ville thermale

L’ensemble de la Nouvelle-Zélande se trouve au confluent des plaques indo-australienne et pacifique. C’est la raison de son origine et de son activité volcanique.

À Rotorua, après une grande éruption il y a 240 000 ans, la chambre magmatique d’un volcan s’est effondrée et a formé une dépression d’environ 22 km de diamètre qui est maintenant occupée par le lac Rotorua.

Ici, à Rotorua, outre l’odeur de soufre (ou d’œuf pourri) qui entoure tout, vous trouverez de tout : geysers, mares de boue, sources d’eau chaude, stations thermales ou forêts de séquoias californiens où vous pourrez faire des balades en VTT.

De plus, Rotorua est un point très important de la culture maori et un bon endroit pour en apprendre plus sur cette ancienne culture sur votre route à travers la Nouvelle-Zélande.

Jour 5 – Taupo et les piscines d’eau chaude

Comme sa voisine Rotorua, Taupo a une grande activité géothermique. C’est l’une des raisons pour lesquelles il y a tant de tourisme en plus de son attraction principale : le lac Taupo. Vous trouverez ici les Maori Rock Carvings, une sculpture réalisée dans un rocher de 10 mètres de haut.

Cette activité thermale se retrouve dans de nombreuses régions de Taupo. L’une des plus curieuses se trouve dans ses rivières, dont certaines sont à eau chaude. À la confluence des rivières Waikato et Otumuheke et grâce à l’activité géothermique de la région, un spa naturel d’eau chaude est créé formant de petits bassins d’accès facile : le parc thermal. C’est un endroit parfait pour s’arrêter en chemin à travers la Nouvelle-Zélande et se détendre dans ces eaux chaudes.

Jour 6 – Parc national de Tongariro, bienvenue à Mordor

Si vous aimez le trekking, vous trouverez ici le meilleur itinéraire d’une journée en Nouvelle-Zélande, la traversée alpine de Tongariro.

Une route qui traverse des volcans, des lacs émeraude et des forêts tropicales. Un cadre naturel spectaculaire et une place très importante dans la culture maorie.

Le parc national de Tongariro, en revanche, est la maison de Sauron, car c’est là que les scènes de Mordor dans le film “Le Seigneur des Anneaux” ont été enregistrées.

Jour 7 – Parc régional de Kaitoke, Putangirua Pinnacles et Cape Palliser

Le parc régional de Kaitoke se trouve à seulement 45 minutes de Wellington. Une masse forestière de 2860 hectares où l’on trouve des palmiers fougères, des arbres centenaires et des rivières avec des bassins pour se baigner.

Et si hier nous étions au pays de l’Ombre du Mordor, aujourd’hui nous vous emmenons au pays des Elfes, à Rivendell. Car, c’est dans ces bois que les scènes de Rivendell et de la Maison d’Elrond ont été tournées dans la trilogie du Seigneur des Anneaux. De plus, vous pouvez apprécier de faire des randonnées à travers des ponts suspendus et des forêts humides pour vous perdre.

De Rivendell, et sans quitter la Terre du Milieu, nous vous emmenons dans un endroit plutôt sinistre, les Pinacles de Putangirua. Ce sont des formations rocheuses pointues, érodées au fil du temps par l’eau et le vent.

Putangirua Pinnacles Scenic Reserve, a été le lieu choisi pour représenter la Piste des Morts dans le film du Seigneur des Anneaux “Le Retour du Roi”.

Pour terminer cette journée, nous vous recommandons de vous détendre avec la vue du phare du Cap Palliser, le point le plus au sud de l’île du Nord.

C’est un beau phare situé au sommet de quelques rochers d’où la vue est magnifique. Aussi, c’est un endroit où l’on peut voir des phoques pour la première fois. En face, sur la côte, il y a une colonie de ces mammifères, toujours en respectant les distances, ils sont très beaux à voir en liberté.

Jour 8 – Transfert entre les îles par ferry

Si vous souhaitez voyager en Nouvelle-Zélande avec votre véhicule sans utiliser d’avion, vous devrez tôt ou tard passer par cette procédure. La ligne de ferry relie les villes de Wellington (sur l’île du Nord) et de Picton (sur l’île du Sud) là où deux grandes compagnies exploitent ces ferries à des heures différentes.

La durée du voyage est d’environ trois heures et demie. Toute cette “journée de traitement” sera récompensée, car l’accueil que vous réservera l’île du Sud sera spectaculaire. Le ferry entrera dans l’estuaire formé par les embouchures du détroit de la Reine Charlotte. Ici, vous commencerez à voir une Nouvelle-Zélande plus sauvage et vous serez peut-être plus impatient de découvrir cette île que vous ne l’avez encore jamais fait.

Jour 9 – Kaikoura, une mer pleine de géants des mers

Les courants océaniques et les grands fonds au large de la côte de Kaikoura, avec ses plus de 800 mètres de profondeur riches en nutriments, sont très attrayants pour les géants de la mer : les cétacés. C’est pourquoi, l’une des plus grandes attractions touristiques de la région tourne autour des cachalots et des baleines qui fréquentent ces eaux. Vous vous attendiez à cela sur votre route à travers la Nouvelle-Zélande ?

Tout d’abord, nous voulons que vous sachiez qu’il est très important d’être informé lors de la réalisation d’activités de ce type. Nous devons éviter les mauvaises pratiques avec les animaux car, en tant que touristes, nous avons la responsabilité de changer cette situation. Il est très important d’être un voyageur responsable avec les animaux. Voilà pourquoi, tout d’abord, vous devriez consulter le site web de la FAADA, Tourisme responsable avec les animaux.

Jour 10 – Parc national d’Abel Tasman, le paradis de la Nouvelle-Zélande

Le paradis existe et s’appelle le parc national d’Abel Tasman. Un paradis avec des plages de sable blanc, des eaux cristallines, formant des baies et des criques entourées de forêts tropicales.

Un temps parfait, la paix, la tranquillité et le trekking ! Ici, vous pouvez marcher sur le sentier côtier d’Abel Tasman, un itinéraire de 3 à 5 jours à travers ce pays merveilleux qu’est la Nouvelle-Zélande. Vous pouvez également faire des excursions en kayak où vous trouverez des colonies de phoques, de sympathiques pingouins, de dauphins et, avec de la chance, même des orques.

Jour 11 – La Côte Ouest sauvage

On dit de la côte ouest qu’elle est un endroit unique, plein de forêts, de plages de sable volcanique, de glaciers et de montagnes. Le SH6, la route qui va de bout en bout, est un plaisir pour votre voyage. Mais nous voulons vous avertir d’une chose importante : ce sera sans fin puisque vous ne pourrez pas résister à l’envie de vous arrêter toutes les dix minutes pour profiter des vues.

Au bord de la route, vous trouverez les Pancake Rocks, des formations rocheuses en forme de crêpes empilées les unes sur les autres. Leur origine remonte à des millions d’années, lorsque des fragments de créatures, de plantes et de sédiments se sont déposés sur le fond marin.

Suivez votre route à travers la Nouvelle-Zélande en prenant un trajet de 30 minutes en voiture depuis le SH6 à Hokitika jusqu’aux Alpes néo-zélandaises. Vous rencontrerez une gorge de roches granitiques emportées par les eaux glaciaires de la rivière Hokitika, la gorge de Hokitika.

Cette promenade, qui ne dure que 30 minutes aller-retour, traverse une forêt de feuillus et un pont suspendu qui traverse la rivière d’où l’on peut voir ces eaux bleues qui semblent être un mensonge.

Jour 12 – Les glaciers de la côte ouest

Les glaciers de cette région de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande sont uniques et probablement les plus accessibles au monde, se terminant dans les forêts tropicales à seulement 250 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Les glaciers Fox et Franz Josef, qui descendent des Alpes du Sud et atteignent presque la mer, sont deux des glaciers les plus grands et les plus visités que l’on puisse trouver sur une route à travers la Nouvelle-Zélande. En regardant ces géants de glace, vous n’oublierez jamais cette image. Quelque chose qui vous fera sentir comme une personne privilégiée, comme avec la hausse des températures sur Terre, il semble que vos jours soient comptés. C’est pourquoi marcher sur un glacier est une occasion que vous ne devez pas le manquer.

En quittant la côte ouest, nous vous recommandons de vous baigner dans les Blue Pools. Si vous le pouvez, bien sûr. Vous pouvez imaginer d’où viennent ces eaux, n’est-ce pas ?

Jour 13 – Mavora Lakes y Milford Sound

Aujourd’hui, nous retournons dans le monde du Seigneur des Anneaux ! Les lacs Mavora sont deux lacs situés dans une vallée étonnante entre montagnes et prairies, déclarés patrimoine mondial de l’humanité.

Ici, nous trouvons cinq lieux de la trilogie de Peter Jackson. En d’autres termes, en visitant ces magnifiques lacs, vous pouvez voir les limites de la forêt de Fangorn (où Gandalf le Blanc convoque Sombragris), Amon Hen et Nen Hithoel (où la Compagnie du Ring est dissoute et Boromir meurt), le départ de Lorien de la Communauté du Ring (quand la compagnie quitte Lothlórien en bateau) et les scènes de la partie sud de Rivendell. Presque rien.

Votre prochaine étape est le plus brutal de tout votre voyage : Milford Sound.

La beauté pure est ce qui sort de Milford Sound. Ce fjord, entouré de forêts anciennes et de dizaines de chutes d’eau, est une véritable merveille de la nature.

Mais, le véritable trésor de Milford Sound se trouve dans ses eaux où, à quelques mètres de la surface, la confluence des eaux glaciaires et salées reproduit les mêmes conditions que les profondeurs les plus abyssales de notre planète. Et en plus, de pouvoir trouver une faune et une flore typiques du fond des mers. Il est très fréquent de voir : des orques, des baleines et des dauphins.

En bref, après avoir pénétré dans le fjord de Milford Sound, il y a peu de choses que vous appellerez une merveille de la nature.

Jour 14 – Les félins, au sud de la Nouvelle-Zélande

Nous ne vous avons pas encore convaincu ? Eh bien, maintenant, c’est au moment où vous achetez vos billets pour la Nouvelle-Zélande.

Votre voyage vous amène au parc forestier The Catlins. C’est l’un des coins qui doit ou non faire partie de votre voyage en Nouvelle-Zélande. Juste quand on pensait que le paysage ne pouvait pas être plus sauvage, voici le Sud de la Nouvelle-Zélande du Sud.

Vues spectaculaires, points de vue, plages sans fin, cascades, rivières avec piscines et cascades, grottes naturelles, pingouins, phoques, otaries, dauphins, culture maori… Bref, ce sont autant de raisons pour vous de faire connaissance avec Les Catlins.

Jour 15 – Nugget Point et les rochers de Moeraki

La journée commence par la visite d’un lieu d’une beauté digne d’être sortie d’un tableau. C’est le Nugget Point. Un phare situé au sommet d’une colline sur une falaise où l’on peut voir quelques rochers éparpillés par la mer en forme de pépite. C’est pourquoi on l’appelle Nugget Point.

Et si vous avez été surpris par cet endroit, le prochain point de la route à travers la Nouvelle-Zélande vous époustouflera.

Mystérieux et inquiétants, des rochers parfaitement sphériques pouvant atteindre plus d’un mètre de diamètre sont dispersés le long de la plage : les Moeraki Boulders.

Un truc extraterrestre ? Des oeufs de dragon pétrifiés ? Bien que la légende maori dise qu’il s’agit de quelques citrouilles qu’un bateau a perdu il y a des années. Ces rochers sont en réalité des galets formés par un conglomérat de sédiments que la mer transportait d’un endroit à l’autre en lui donnant cette forme de boule.

Un lieu très photogénique, sans doute !

Jour 16 – Lac Pukaki, Mt. Cook et lac Tekapo

Aujourd’hui, il est temps de se rendre dans la partie nord du Mackenzie. C’est là que se trouve le lac Pukaki. Un lac dont la couleur de ses eaux, avec en toile de fond le Mont Cook (Aoraki en maori), vous fera oublier tout cela.

La couleur bleu foncé de ce lac est due au fait que la majeure partie de l’eau qui s’écoule dans le lac Pukaki contient des particules de fonte glaciaire provenant des systèmes fluviaux des Alpes du Sud là où ses montagnes abritaient autrefois, et abritent encore, de grands glaciers.

L’Aoraki ou Mount Cook, avec ses 3724 mètres de haut, est la plus haute montagne de Nouvelle-Zélande. Ce colosse abrite sur ses flancs le glacier de Tasman qui, avec 27 km de long et 13 km de large, est aussi le plus grand glacier du pays.

Le parc national du Mont Cook est un endroit idéal pour des activités telles que la randonnée et le vélo de montagne. Au village de Mount Cook, vous trouverez le centre d’accueil Aoraki/Mount Cook, où vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin sur la région.

Pour terminer la journée, nous allons vous inviter à passer la nuit au lac Tekapo. Bien que vous avez peut être remarqué au cours de votre voyage, le ciel étoilé du pays kiwi est une véritable explosion. Et dans le lac Tekapo, une petite ville au bord du lac du même nom, le ciel est une fenêtre ouverte sur l’univers. Ici, le ciel est éclairé par la lumière des étoiles.

Le lac Tekapo abrite également l’église du Bon Pasteur, une belle petite paroisse sur les rives du lac. Avec un bon appareil photo, les étoiles en arrière-plan, le lac Tekapo est un endroit parfait pour les amateurs de photographie.

Jour 17 – Canterbury, le coeur de l’île du Sud

Cette route à travers la Nouvelle-Zélande touche à sa fin, mais ne vous inquiétez pas car pour aujourd’hui nous vous proposons un endroit spectaculaire. Quelle meilleure façon de dire au revoir au pays qu’en revisitant la Terre du Milieu ?

Aujourd’hui, vous allez mettre le cap sur le Mont Dimanche, plus connu sous le nom d’Edoras dans le film Le Seigneur des Anneaux. Située dans une vallée spectaculaire et traversée par des rivières et des montagnes, se trouve cette petite colline où Peter Jackson n’a pas hésité à placer le Royaume du Rohan.

Pour atteindre cette montagne, il faut traverser une route qui borde les montagnes et les prairies où plus tard la route devient un chemin de terre. D’un moment à l’autre, la route se transforme en une descente et la vue panoramique de toute la vallée s’offre à vous.

Jour 18 – Christchurch et retour à la maison

La ville de Christchurch, la plus grande ville de l’île du Sud, est la fin de ce tour de 18 jours en Nouvelle-Zélande.

Christchurch, une belle ville de style colonial qui est en voie de récupération. Cette ville créative tente de se remettre du coup dur qu’elle a subi lors du tremblement de terre de février 2011. Et  malgré la marque déjà indélébile du séisme, la ville se remet lentement. Un autre exemple de la puissance géologique présente dans toute la Nouvelle-Zélande.

C’est ici que vous pouvez dire au revoir à la Nouvelle-Zélande. Cela pourrait même être difficile puisque vous vous y êtes attaché. Mais elle doit continuer à tomber amoureuse des gens en l’emmenant à travers le pays. Tout comme vous. Nous vous assurons que c’est à ce moment que vous réalisez combien vous êtes amoureux de la Nouvelle-Zélande et combien vous voulez revenir alors que vous n’êtes même pas encore parti.