Et si vous partiez en lune de miel en Namibie et au Botswana ?

Pour votre voyage de noces, lorsqu’il faut le choisir, en fin de compte, rien n’est plus romantique que les paysages sans limites de l’Afrique, ses couleurs intenses et ce sentiment de “liberté” qu’il véhicule. Nous ne parlerons pas de l’Afrique du Sud car cette destination est assez commune mais de la Namibie qui permet un voyage vraiment “sur la route”. 

La Namibie, même si elle donne sur la mer, ne se prête pas à des vacances en bord de mer : la mer n’est pas “des Caraïbes” et elle est glacée. Pour la mer, les trois options les plus “évidentes” sont Madagascar, les Seychelles et le Mozambique. 

La Namibie et le Botwsana sont à privilégier car (si le budget le permet) vous aurez la possibilité de dormir dans des endroits pittoresques avec tout le confort pour une vraie lune de miel. Voici un itinéraire pour un voyage de noces dans ces pays.

De Windhoek aux portes du Kalahari

Avec 261 km et 3h de route, vous arrivez à l’aéroport de Windhoek après un vol de nuit. A 8 heures du matin, vous prenez déjà la Jeep (et regardez une vidéo obligatoire sur la dangerosité des routes en Namibie qui devrait vous pousser à la prudence).

Après la ville de Mariental, une route de terre mène à votre lodge : voir les premières dunes du Kalahari, avec leur couleur rougeâtre caractéristique et intense.

C’est le pays des San (Bushmen). Si vous n’avez pas le temps de visiter un de leurs villages, vous pouvez vous contenter d’un coucher de soleil sur les dunes.

Du Kalahari au Fish River Canyon

Avec 452 km et une durée du voyage presque 6 heures. L’étape du jour amène au Fish River Canyon, le deuxième plus grand canyon après le Grand Canyon. Vous pouvez y dormir, perdus dans les airs et surplombant le canyon. En chemin, il vaut la peine de faire un détour dans la région de Keetmanshoop pour voir la forêt de Kokerboom (arbres à carquois). Ce sont des plantes étranges et suggestives, de la famille des aloès, utilisées par les Bushmen pour la construction de leurs carquois.

Ces paysages semblent provenir d’une autre planète. La forêt est située sur un terrain privé, pour la visiter il faut payer l’entrée au Quivertree Forest Rest Camp. A voir aussi les étranges formations rocheuses à proximité, appelées Giants Playground

Du canyon de la Fish River à Aus

Avec 250 km et 3h de route. Le voyage continue, car une fois arrivés à Aus, une petite ville en bordure du désert, vous pouvez continuer plus au sud, pour encore 125 km (et retour).

D’Aus à Sesriem, porte d’entrée de Sossuvlei

Avec 375 km et presque 6 heures de route vers le Parc National de Sossusvlei et ses dunes. Passez par la route D707, qui est considérée comme l’une des plus belles du pays, car c’est un voyage en soi !

Essayer de dormir là, dans un cottage, comme souvent en Namibie, pour organiser un excellent barbecue sur la véranda.

A Sossusvlei

Vous ne bougez pas… ou plutôt vous entrez (strictement à l’aube quand les portes s’ouvrent) dans le parc des dunes.
Allez immédiatement à Deadvlei, ressentez le frisson de l’ascension du Big Daddy (ou de la dune 45 au retour) et ressentez le silence du désert, interrompu seulement par le vent sifflant.
Deadvlei et sa “désolation” vous feront vous sentir à la fois petit devant la force des éléments mais avec les 5 sens chargés et “éclairés” par l’intensité du lieu !
L’après-midi, vous pouvez faire une petite promenade jusqu’au Canyon de Sesriem ou profiter de la piscine de votre lodge.
Le soir, n’oubliez pas de rester le nez en l’air : ne manquez pas l’une des meilleures et des plus claires étoiles de votre vie !

Retour à Windhoek

Avec 371 Km et 5 heures de trajet. Bien que vous soyez à la fin de votre “petit morceau” de Namibie, vous pouvez apprécier la légendaire tarte aux pommes du Solitaire. Le Solitaire est un endroit très étrange : un peu désert, un peu Far West, un peu Ghost Country.
Après la photo rituelle à côté du panneau qui marque le tropique du Capricorne, la route se termine, entre cols et petits canyons, et vous ramène à la capitale.
Windhoek est une ville qui n’a pas grand chose à offrir, mais qui, pour les vrais carnivores, propose l’exubérante et extravagante Joe’s Beerhouse. Vous ne pouvez pas décrire l’environnement et le fouillis d’objets suspendus. Réservez d’abord pour ne pas manquer l’expérience.