Espagne : 10 conseils pour découvrir l’île de Lanzarote

L’île du soleil. C’est ainsi que les voyageurs se souviennent de l’île Lanzarote en Espagne après leurs passages. La plupart des gens viennent sur cette île avec beaucoup d’attentes. Cela parce qu’on en parle pas beaucoup dans les livres ou les magazines. A la fin des visites de l’île, la plupart des touristes est littéralement stupéfait de voir toutes ses nuances, avec le soleil toujours haut et chaud dans le ciel. Voici 10 conseils sur ce qu’il ne faut absolument pas manquer dans cette île, où la chaleur vous accompagnera tout au long de l’année !

1. Sports nautiques

L’île est très ventée, un peu moins que sa petite sœur Fuerteventura, et pour cette raison elle se prête bien à des activités telles que le kitesurf, la planche à voile et le surf. Famara est l’endroit idéal pour pratiquer de telles activités. En plus d’avoir une grande plage de sable fin, l’océan s’exprime dans toute sa puissance et il y a beaucoup de surfeurs qui marchent avec leur planche sur le rivage après avoir surfé sur les vagues.

2. Observez les crabes albinos

Lanzarote a (heureusement) renaît après la terrible éruption qui a totalement dévasté le territoire en 1730. Le magma incandescent a créé de véritables cavités naturelles, a creusé des grottes, et la plus étonnante de toute l’île est Jameos del Agua où, dans le petit lac, vivent de très petits crabes albinos, aveugles à cause du manque de soleil.

3. Le parc national de Timanfaya

Le mignon petit diable avec la fourche (symbole de l’île) à l’entrée du parc et le magma solidifié tout autour, font partie d’un scénario presque dantesque. Un bus attend devant le parc pour une mini visite (avec audio guide) à l’intérieur, où on peut admirer les cratères et un paysage lunaire. A la fin de la visite, le personnel du parc s’amusera à montrer à travers quelques “expériences” comment le volcan est seulement en hibernation et pas complètement éteint. Essayer simplement de prendre en main les cailloux qui sont sur le sol et de tester la température !

4. Vignes

Le climat aride et les rafales de vent sont normalement un obstacle à la culture de la vigne. Mais pas à Lanzarote, les agriculteurs ont ingénieusement conçu des trous (creusés dans le sable noir) dans lesquels les vignes pouvaient pousser, pour être protégées par un mur semi-circulaire fait de pierres de lave. Le résultat est étonnant… ils produisent l’un des meilleurs vins du monde. Le vin en question est le malvoisie, présent dans les variantes dulce, semidulce et seco. Pas question de manquer l’occasion de le déguster dans les Bodegas de La Geria, dans l’arrière-pays de l’île. Le prix est bon marché… et les verres sont pleins !

5. Le marché

Un rendez-vous fixe, le dimanche matin. Le premier conseil, si la visite du marché est prévu au programme, est de ne pas s’arrêter au premier signe de parking parce qu’il y a de nombreux espaces libres devant et à 2 pas du marché. L’ambiance à Teguise le dimanche matin ressemble à celle d’une vraie fête de village : festins colorés, musiciens, gastronomie, gens souriants. Tout comme les paysans, les artisans ont également fait de la pierre de lave le matériau le plus important pour la fabrication de divers produits : aimants, colliers, bracelets et bien d’autres encore, tous ornés d’une autre pierre, l’olivine. Ne soyez pas surpris par l’abondance des vendeurs de produits à base d’aloès : sur l’île, cette culture est un véritable culte, avec même plusieurs musées dédiés.

6. Gastronomie

Il faut absolument goûter au queso, le fromage de chèvre que les restaurateurs proposent dans la plupart de leurs plats. Avec le queso frit à tremper dans de la confiture de fruits rouges, on peut vraiment en tomber amoureux. D’autres spécialités sont les papas arrugadas accompagnés de dips appelés mojo, la viande de chèvre et, bien sûr, le poisson frais. A la fin de chaque repas, avec l’addition, la maison offre des spécialités alcoolisées typiques des Canaries comme le ron miel (rhum au miel) ou la vodka au caramel.

7. Les paysages

Les paysages que l’île offre sont vraiment indescriptibles, dignes d’être représentés sur un tableau. À l’extrémité nord de l’île, il ne faut pas manquer la vue incroyable du Mirador del Rio, qui surplombe la petite île La Graciosa. Au sud-est, en revanche, on trouve la plage noire d’El Golfo, qui accueille l’un des spectacles naturels les plus étonnants, le lac vert Charco de Los Clicos, puis Los Hervideros, où les vagues ont creusé des grottes naturelles, et les colorées Salinas de Janubio.

8. Les plages

Malgré le vent fort, l’île cache des coins paradisiaques où l’océan est calme et transparent. La plus belle, d’après les commentaires des touristes, se trouve à la pointe sud de l’île et la plage est Playa Papagayo. Aujourd’hui c’est une réserve naturelle, elle est accessible en voiture en payant un péage bon marché. La côte est formée de nombreuses petites criques divisées par de hautes falaises, sur lesquelles on peut grimper sans difficulté et profiter d’une vue à couper le souffle. L’eau est teintée de mille couleurs, du turquoise au bleu profond, et l’envie de se baigner fera certainement oublier la température glaciale de l’eau.

9. Manrique

Ce nom est célèbre à Lanzarote. Il appartient à un architecte, un écologiste, un peintre et pas seulement cela, il a littéralement fait revivre l’île après l’éruption. Ce qui le distingue, c’est qu’il a respecté la nature plutôt que de l’exploiter (comme beaucoup l’auraient fait), et le résultat est une série d’œuvres qui sont incroyables. Du Monumento al Campesino, dédié au dur labeur des paysans, à la spectaculaire Cueva de Los Verdes, une caverne souterraine de 7 km qui abrite même un auditorium pour les concerts. Et aussi la Fundaciòn César Manrique, qui était sa maison personnelle, et le Ristorante el Diablo, situé à l’intérieur du Parc Timanfaya. Il ne faut manquer aucune de ces attractions et on recommande souvent le billet cumulatif pour économiser quelques euros !

10. Jardin de cactus.

C’est aussi une œuvre du génie de Manrique, mais elle mérite une mention à part. Ce jardin est extraordinaire et abrite près de 10 000 plants de cactus. Le moulin situé au sommet du jardin semble en être le gardien et peut être visité à l’intérieur. Elle est située à Guatiza, dans la partie nord-est de Lanzarote!