Des expériences inoubliables à découvrir au Pérou

Le Pérou, un pays en Amérique du Sud, est le lieu de vacances idéal pour les voyageurs passionnés et les explorateurs infatigables. C’est le pays idéal pour vivre des aventures palpitantes, des expériences uniques qui vous emmèneront dans certains des endroits les plus sauvages et les plus reculés d’Amérique latine. Du sommet des montagnes arc-en-ciel, l’une des plus belles vues panoramiques du Pérou, au centre de la forêt amazonienne au milieu des aras colorés, le Pérou vous conquerra avec ses merveilles.

Un pays riche en paysage et en culture

Organiser un séjour au Pérou ne pose pas vraiment de difficulté. Les agences de voyages sont assez nombreuses. Il est cependant conseillé de réserver votre hôtel avant votre départ surtout en période de vacance. Le prix des hôtels reste abordable. Vous pouvez consulter des avis dans des sites de voyages pour obtenir des conseils. Le Pérou figure parmi les 10 pays touristiques les plus attirants. Si vous vous y rendez pour des vacances en famille, vous pouvez trouver des packs de voyages proposés par des sites et des agences. Ils sont généralement composés de séjours dans un hôtel accompagné de diverses activités. Ils vous proposent un circuit afin que vous profitiez au maximum du paysage. Des guides spécialisés vous accompagneront au cœur de la nature péruvienne. Le Pérou regorge en effet d’incontournables paysages paradisiaques comme le lac Titicaca. Si vous voulez plus de liberté durant votre séjour, optez pour un guide privé qui s’adaptera à votre rythme de visite. Partez à la découverte de la culture péruvienne. Profitez des périodes de festivals  pour faire la fête toutes les nuits.

Machu Picchu et les traces des Incas

L’une des activités les plus populaires en Amérique du Sud, de nombreuses personnes se rendent au Pérou chaque année juste pour faire cette passionnante ascension à travers les ruines des villes incas. Difficile, mais étonnant, suivre le Chemin Inca est une expérience que chacun devrait faire au moins une fois dans sa vie.

Au départ de Cusco, à 3 399 m d’altitude, vous traverserez la cordillère des Andes jusqu’à ce que vous atteigniez le véritable itinéraire inca : le Machu Picchu.

Nommée l’une des nouvelles sept merveilles du monde, Machu Picchu est l’une des rares villes incas qui ont échappé aux colonisateurs espagnols et qui nous sont donc parvenues presque intactes. Pour entrer dans la ville, vous devez réserver longtemps à l’avance, car les visites sont limitées à un maximum de 500 personnes par jour.

L’ascension du Chemin Inca, qui dure quatre jours, n’est pas l’une des plus difficiles du Pérou (comme les montagnes Arc-en-ciel ou le Canyon de Colca), mais elle reste exigeante et nécessite un certain entraînement physique. L’altitude, qui au point le plus haut atteint 4200 m, n’est pas à sous-estimer, en outre les parties du parcours sont particulièrement raides et à certains endroits la route se rétrécit beaucoup, il faut donc toujours faire très attention où l’on met les pieds pour éviter de tomber.

Le quatrième et dernier jour d’escalade, lorsque vos jambes sont épuisées, vous oublierez toute la fatigue des jours précédents en franchissant la Porte du Soleil à l’aube alors que la lumière dorée recouvre les ruines de la ville. Une vision onirique qui restera à jamais gravée dans vos mémoires.

Les secrets de la forêt amazonienne

Après le Brésil, le deuxième État par la superficie couverte par la forêt amazonienne est le Pérou. Plusieurs zones de la forêt et du bassin amazonien peuvent être explorées et chacune d’entre elles possède sa propre faune endémique à découvrir.

Il existe trois régions principales où vous pouvez découvrir tous les mystères de l’Amazonie : la réserve de Pacaya Samiria près d’Iquitos, le parc national de Manu et la réserve naturelle de Tambopata.

Le plus grand est le parc national de Manu qui couvre une superficie de 17 162 km2 avec une biodiversité sans équivalent dans le monde : plus de 15 000 espèces de plantes, 1 000 espèces d’oiseaux et plus de 300 espèces de mammifères et de reptiles.

Jaguars péruviens, ocelots, aras, tapirs brésiliens, paresseux, nombreuses espèces de singes, grenouilles aussi colorées que vénéneuses ; ce ne sont là que quelques-uns des animaux que l’on peut reconnaître cachés parmi les feuilles vertes des arbres.

Traverser la forêt à pied, suivre le cours de la rivière en bateau ou marcher à la cime des arbres sur des ponts suspendus, il vaut toujours mieux avoir ses jumelles à portée de main. Vous ne pouvez pas savoir quand la forêt amazonienne décidera de vous révéler ses secrets les plus intimes.

Nager avec les dauphins roses… et plus encore.

Depuis Iquitos, il existe plusieurs tours en bateau qui parcourent une partie du fleuve Amazone.

Beaucoup de gens décident de venir à Iquitos juste pour essayer d’apercevoir les rares et magnifiques dauphins roses qui nagent dans les eaux du Rio. Dans certains cas, il est également possible que certains dauphins plus sociables que d’autres s’approchent du bateau pour nager à vos côtés et jouer avec vous.

Protagoniste de nombreuses légendes aborigènes, le dauphin rose est devenu l’un des symboles distinctifs des rivières sud-américaines.

Cependant, les dauphins d’eau douce ne sont pas les seules espèces aquatiques endémiques du bassin amazonien. Les eaux du fleuve sont également peuplées de quelques espèces de caïmans, de piranhas, de loutres géantes, de lamantins d’Amazonie et de nombreux poissons.

Les montagnes arc-en-ciel plus colorées qu’une palette

En quittant Cusco tôt le matin, après environ 4 heures de bus, vous arrivez à Vinicunca où de hautes montagnes dominent le paysage environnant. Jusqu’en 2015, cette vision multicolore était perpétuellement cachée par une épaisse couche de neige. Une fois la neige enfin fondue, en quelques mois, les photos des montagnes de l’arc-en-ciel ont fait leur chemin sur Internet, si bien qu’un nombre considérable de voyageurs ont réservé impulsivement un vol pour le Pérou.

La route qui mène au sommet des Rainbow Mountains ne comporte pas de montées ou de pentes particulièrement difficiles, mais la haute altitude (entre 4 000 et 5 200 mètres) suggère de bien se préparer avant de se lancer dans cette ascension.

Le sentier qui mène du pied de Vinicunca au sommet est non seulement l’endroit idéal pour prendre des photos des hauteurs de l’arc-en-ciel, mais il offre également des vues panoramiques à couper le souffle sur tout le paysage environnant, en particulier la vallée rouge. Comme son nom l’indique, cette vallée rouge vif est tout aussi belle que les sœurs arc-en-ciel, même si elles ne partagent pas la même renommée.

Les cascades de Gocta, hautes et belles de 771 mètres

Les chutes d’eau les plus impressionnantes et les plus magnifiques du Pérou sont les chutes de Gocta, dans la vallée d’Utcabamba. Connue seulement des populations locales, leur existence n’a été révélée au reste du monde qu’en 2002, lorsqu’un économiste allemand a découvert des chutes d’eau non marquées sur la carte.

Depuis 2006, le site et la région de Chachapoyas suscitent l’intérêt de nombreux touristes internationaux qui souhaitent également voir l’une des chutes d’eau les plus impressionnantes de la planète.

Il existe deux itinéraires de longueurs différentes qui permettent de faire un tour panoramique de la région couvrant à la fois la partie supérieure et inférieure des chutes d’eau ou seulement la partie inférieure.

On ne peut pas s’empêcher de se sentir minuscule devant ces chutes d’eau de 771 mètres de haut. Un spectacle sublime qui vous laissera sans voix.

Dans le canyon de Colca, sous le regard du Condor

Un voyage “seulement” de quatre heures depuis Arequipa mène à Cabanaconde, un village perché sur le précipice du canyon de la Colca, d’où partent tous les sentiers qui longent la gorge.

Presque deux fois plus profond que le Grand Canyon, la Colca est l’habitat naturel des condors andins, les plus grands oiseaux du monde. Ce sont des animaux solitaires, il n’est donc pas garanti que vous puissiez les voir ; si vous avez la chance de les voir passer au-dessus de votre tête, vous comprendrez pourquoi tout le monde parle tant d’eux. Ils sont beaucoup plus grands que vous ne pouvez l’imaginer et semblent majestueux lorsqu’ils volent dans le ciel bleu au-dessus du canyon.

Vous pouvez choisir de faire une excursion d’une journée où vous ne pourrez pas voir tout le canyon, mais seulement les meilleurs points de vue, ou vous pouvez décider de faire le tour complet de la route même si cela nécessite 2 à 3 jours de marche intense.

Cabanaconde est situé à 3 287 m d’altitude et, étant donné la haute altitude et la difficulté de certains itinéraires, ce n’est pas une activité pour tout le monde ; c’est extrêmement fatigant, mais la beauté du paysage, le vide qui semble s’ouvrir sous vos pieds sont la juste et méritée récompense de cette entreprise.

Des pingouins au Pérou ? Oui, aux Islas Ballestas

Quand on pense aux pingouins, on les imagine généralement vivants en Antarctique, dans la neige et la glace.

Pourtant, au Pérou, sur les chaudes Islas Ballestas, à seulement 24 km de la côte de Paracas, il est facile de rencontrer de petits groupes de pingouins de Humboldt se détendant sur les rochers. Ces oiseaux adorables et maladroits sont l’une des principales raisons pour lesquelles les touristes font le tour des îles.

Les îles Ballestas sont considérées comme les Galapagos péruviennes et bien qu’elles ne possèdent pas la même riche biodiversité que l’archipel équatorien, elles sont peuplées d’une modeste variété d’espèces.

Ils sont certainement l’un des meilleurs endroits au Pérou pour observer la faune dans son habitat naturel. En fait, en plus des pingouins à bec rose caractéristique, on trouve aussi sur les îles des otaries rusées qui se reposent sur les rivages et divers oiseaux de mer dont le guanay, le sula du Pérou et le piediazzurri.