Comment voyager en toute sécurité à Cuba ?

L’une des conditions pour un voyage en toute sécurité à Cuba est de voyager avec une bonne assurance de voyage qui couvre l’assistance médicale. Cuba est, en termes généraux, une destination sûre, surtout si on la compare à la majorité des pays de la région. Les taux de criminalité ne sont pas vraiment comparables à ceux des pays voisins tels que le Mexique ou la République dominicaine. Concernant la santé, c’est un peu plus délicat.

Voyage à Cuba : l’importance de l’assurance santé

Il est possible de contracter des maladies comme la dengue, le zika et le chikungunya à Cuba. Il ne s’agit pas de maladies mortelles, mais il est conseillé d’utiliser des répulsifs pour éviter de les contracter. Et, bien qu’il ne soit pas obligatoire de se faire vacciner, il est toujours nécessaire de se rendre dans un Centre international de vaccination pour avoir la certitude. Il est obligatoire de se rendre à Cuba avec une assurance et c’est l’une des conditions d’entrée dans le pays. À votre entrée à Cuba, les autorités peuvent vous demander une assurance voyage avec couverture médicale auprès d’une compagnie d’assurance reconnue à Cuba. Outre les formulaires obligatoires, l’une des clés pour voyager en toute sécurité à Cuba est de le faire avec une santé bien couverte. Les soins sur l’île ne sont pas comparables aux normes européennes. Si vous recherchez la qualité, elle n’est fournie que dans les cliniques et les centres médicaux des grandes villes. Dans ce cas, il faudra vous préparer, car la facture peut être très élevée. Avec une assurance voyage, vous pourrez réduire considérablement vos charges en cas de maladies.

Est-il prudent alors de se rendre à Cuba ?

Oui, il est prudent de se rendre à Cuba, mais toujours avec un minimum de bon sens. Même s’il est difficile de se sentir en sécurité dans de villes inconnues, Cuba est aussi connu par son hospitalité. En effet, le peuple cubain est amical et accueillant par nature. Bien que c’est une ville plus ou moins sûre, il n’est pas non plus conseillé de se promener en exhibant des objets de valeur tels que des bijoux. Mais pour les photos, vous pourrez en prendre autant que vous voulez et où vous voulez. L’appareil photo est un accessoire très apprécié des voyageurs et même des habitants. 

Une question un peu plus difficile à maîtriser est celle des phénomènes météorologiques. Cuba a subi plusieurs ouragans et certains d’entre eux ont causé de grandes destructions sur l’île. La saison des ouragans dans l’Atlantique va de juin à novembre, les mois d’août, septembre et octobre étant les plus compliqués. Les autorités locales agissent généralement de manière très efficace et les bulletins contenant les recommandations de la protection civile sont diffusés en permanence à la télévision, à la radio et dans la presse. Durant les mois où il fait plus chaud et pluvieux, l’incidence des maladies transmises par les moustiques, en particulier la dengue, a tendance à augmenter. Elles peuvent affecter gravement les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées. Il est donc conseillé de se protéger. D’autre part, si vous avez besoin d’un médicament particulier, gardez à l’esprit que les pharmacies cubaines peuvent en manquer. Il est fréquent que les médicaments soient insuffisants et il est recommandé de voyager avec les médicaments appropriés. Il est sûr de voyager à Cuba, bien qu’il soit toujours préférable d’être prudent et, bien sûr, d’être accompagné d’une bonne assurance voyage avec couverture médicale.

Conseils pour un voyage réussi à Cuba

Alimentation : que mangez-vous à Cuba ?

La réalité gastronomique cubaine est aussi bon marché que limitée. Il est très facile de manger à Cuba, mais l’offre gastronomique se réduit essentiellement à la pizza, aux spaghettis et aux plats combinés. Ces plats combinés se composent d’une grande quantité de riz, de viande ou de poisson et de quelques légumes.

Les légumes à Cuba sont un bien rare et si vous voulez manger en dehors du circuit touristique, vous devrez ne manger que ce qui est cultivé en saison. À Cuba, vous aurez deux ou trois variétés différentes. Il n’est donc pas surprenant que les seuls légumes que vous puissiez manger soient des concombres ou des haricots.

Manger là où les Cubains mangent signifie peu de variété, mais de grandes économies. Alors qu’un repas dans un restaurant touristique peut vous coûter au moins 5 à 8 euros, dans un restaurant cubain, vous pouvez facilement manger pour seulement un euro. Même si vous mangez dans les restaurants bon marché de Cuba, assurez-vous de payer le bon prix. Beaucoup d’entre eux ont deux menus différents, l’un en pesos cubains et l’autre en dollars. N’hésitez pas à demander à voir le menu en monnaie cubaine, l’économie peut aller jusqu’à 70 %.

Si vous vous installez dans des hôtels avec un service « tout compris », vous n’avez pas à vous soucier de la nourriture. Ils disposent généralement d’une grande variété de fruits et légumes pour satisfaire les goûts de leurs invités.

Logement : où séjourner à Cuba ?

Jusqu’à récemment, la seule possibilité d’hébergement à Cuba passait par les hôtels appartenant à l’État, mais maintenant il est possible de séjourner également dans les « Casas de renta ». Dormir à Cuba dans une « Casa renta » signifie séjourner directement dans la maison d’un Cubain. C’est le meilleur moyen de trouver un logement à proximité du centre de n’importe quelle ville à un prix très avantageux. Ils disposent normalement d’un lit double, de l’air conditionné, d’une salle de bain privée, d’un réfrigérateur et sont généralement propres et bien entretenus.

Pour trouver un logement à Cuba dans des maisons de location, il n’est pas nécessaire de faire une réservation, car il est très facile de trouver ce type de maisons. Tenter cette expérience vous offre la possibilité de mieux connaître la réalité du pays et d’établir des conversations intéressantes avec les Cubains, toujours prêts à parler longuement. Les prix des maisons de location sont généralement négociables et vous pouvez obtenir de bonnes réductions si vous voyagez en groupe, si vous restez plusieurs jours ou si vous renoncez au petit déjeuner.

Évidemment, lorsque vous voyagez à Cuba, vous avez également la possibilité de séjourner dans un hôtel ou un centre de villégiature. Si vous prévoyez de passer quelques jours dans un hôtel, vous pouvez vous adresser directement à des organismes publics, où vous trouverez des prix bien plus bas que dans l’hôtel lui-même.

Transport à Cuba : comment se déplacer ?

Les moyens de transport utilisés pour se déplacer entre les villes sont les taxis, les bus et les camions. Les taxis prennent à la fois les étrangers et les Cubains, mais pour un voyage que le Cubain paie 1 euro, vous devrez peut-être en payer 3 (même si vous partagez le trajet avec un passager cubain).

Les bus nationaux sont réservés aux Cubains, tandis que les touristes doivent voyager dans les bus de Viazul. Une autre option intéressante est les camions. Ces gros véhicules sont autorisés pour les Cubains et les touristes et leur prix est beaucoup plus bas. Il s’agit de grands camions dont l’arrière a été modifié pour accueillir de nombreux passagers dans un espace assez restreint. Ils couvrent la plupart des itinéraires du pays et partent souvent des mêmes terminaux que les bus. Le principal inconvénient des voyages en camion à Cuba est la nécessité de s’arrêter constamment pour prendre et déposer des passagers. Prenez donc un bon livre et soyez patient si vous devez faire un long voyage. 

 L’argent à Cuba

À Cuba, il existe deux monnaies légales, le CUP (peso cubain) et le CUC (peso convertible). Pour changer de la monnaie cubaine, vous devez vous rendre dans une Cadeca (maison de change) avec votre passeport. La première étape consiste à changer votre monnaie en CUC, puis vous pouvez changer le CUC en CUP. La valeur du CUC est presque égale à celle du dollar américain et est celle utilisée pour les principaux services touristiques tels que les hôtels, les maisons de location ou les transports. Il est toujours pratique d’avoir les deux devises sur soi, de sorte que vous pouvez aussi acheter et manger dans des endroits où les prix sont cubains

Visa pour vous rendre à Cuba.

L’obtention d’un visa pour Cuba est vraiment très facile. Pour cela, vous devez contacter le consulat cubain le plus proche de votre ville et lui envoyer votre passeport, les vols d’entrée et de sortie du pays, remplir un formulaire avec vos coordonnées et payer les frais prévus. Vous pouvez accéder au site web des consulats cubains afin de rendre la procédure plus rapide. Mais aussi, dans les principales villes, il existe des agences qui traitent votre visa de touriste pour Cuba en une minute.